banniere festival rue Ramonville
pub flash
Xconfessions banner 1

L’exp(l)osition des designers de Midi-Pyrénées

0
Le

Cette exposition, volontairement didactique, est conçue et réalisée par la FDMiPY, la Fédération des Designers de Midi Pyrénées et coproduite par le CAUE 31, le Conseil d’Architecture et de l’Urbanisme et de l’Environnement de la Haute Garonne pour promouvoir le design et ses pratiques…

…Alors que, depuis des décennies, on est habitué à visiter les expositions de design comme on visite les expositions d’art, c’est à dire, en admirant une oeuvre finie et en glorifiant son créateur. Ce n’est pas comme ça qu’il faut aborder L’exp(l)osition présentée au CMAV pour cette rentrée.

Design et société

La vocation de la FDMiPy, association créée en mars 2013, est de regrouper les acteurs du Design de Midi-Pyrénées comme cela se fait déjà dans d’autres régions. Chacun des participants conserve son activité commerciale autonome mais tous se fédèrent autour de « projets à visées publiques, conférences, expositions, ateliers pour les designers ou les entreprises intéressées » explique Sylvain Bouyer (dizaÿÑ{er}) et président de la FDMiPy. L’objectif de cette exposition, réfléchie depuis plus d’un an par une quinzaine de designers fédérés, est avant tout de promouvoir la profession en Midi-Pyrénées tout en s’appuyant sur des projets et des objets liés à notre quotidien. L’exposition du CMAV ne veut pas seulement montrer les objets finis mais révéler le long processus de leur développement et de leur réalisation. D’où le titre d’exp(l)osition parce que l’objet y est disséqué, décomposé en sept étapes pour chacun des cinq projets exposés. Dès l’entrée, un mode d’emploi est proposé, un ton est donné, le visiteur pénètre dans l’univers complexe de la création du design, ses enjeux, ses problématiques, ses relations avec notre société, notre comportement quotidien.

Design et vie quotidienne

Les Objets/Projets exposés sont représentatifs du travail des designers en région (illustration… de gauche à droite). La poignée Sotralu, fabriquant d’accessoires pour menuiseries et coulissants en aluminium, est conçu par A+B Designer. Le projet d’aménagement d’un espace de ressourcement (en cours) au nouvel hôpital Pierre-Paul Riquet, est mené par Anaëlle Bouthier, designer chercheur au CHU de Toulouse. Les différentes étapes de conception et réalisation du banc Lisbonne, sur lequel nous nous sommes tous assis un jour ou l’autre dans les rues et jardins de Toulouse et même ailleurs, sont le fruit du travail d’AREA, créateur toulousain de mobilier urbain. Le design graphique est représenté par Edouard Marpeau qui a créé l’identité visuelle originale du Festival « Des Images Aux Mots ». Le projet de Benjamin Mazouin est le seul qui ne soit pas réalisé puisqu’il s’agit d’une démarche prospective. Membre comme les autres de la FDMiPy, il est également designer consultant à Airbus. Dans cette exposition, on voit qu’il essaie d’inverser le processus qui fait que nous sommes poussés à « consommer idiots ». En d’autres termes, il tente par la conception d’objets du quotidien de générer des nouvelles façons de consommer. Il cherche et trouve quelques solutions pour lutter contre « l’obsolescence programmée » de l’électroménager. Comment ? En imaginant des objets hybrides, interconnectables et interchangeables. On l’aura compris cette Exp(l)osition ne demande pas seulement de la contemplation, mais aussi une démarche personnelle d’ouverture à un domaine en plein développement destiné à accompagner le plus intelligemment possible notre vie quotidienne. C.H.

9 septembre au 1er novembre 5, rue Saint-Pantaléon – 31000 Toulouse Conférences animées par le FDMiPy : mardi 16 septembre de 18h30 à 19h30 mardi 7 octobre de 19h à 20h
www.cmaville.org

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.