Mommy

0
Sortie en salle le

Xavier Dolan va finir par nous avoir à l’usure. Avant Mommy, le jeune (25 ans) et prolifique Canadien (déjà cinq longs métrages à son actif) divisait ceux qui vénéraient sa fougue et ceux pour qui il n’était qu’une tête à claque assommante d’égocentrisme. Son dernier film le redéfinit en ado bouillonnant, cherchant à la fois à imposer sa personnalité et à se faire aimer à tout prix et de tous. Mommy n’est pas loin de parvenir à ses fins : cette histoire de solitudes qui se consolent entre une jeune veuve, son fils psychotique et une voisine dépressive, est marquée par un ton d’une rare liberté. Mais tout autant par une mise en scène d’une absolue méticulosité, ne laissant rien au hasard, notamment d’efficaces effets de manche. Dolan n’apparaît pas à l’écran, mais son exaltation est partout dans son fi lm particulièrement énergique, vivant, vibrant. Parfois trop, quand la partie qui concerne le fils hyperactif devient scolaire, laborieuse. Heureusement, le fi lm en creux, celui sur ces deux femmes en empathie, est exceptionnel, notamment par la grâce des deux comédiennes (Suzanne Clément et Anne La sélection d’alex Masson parmi les films d’octobre par ici les sorties ! Dorval), sortes de Thelma et Louise revisitées par Desperate Housewives. Elles canalisent le goût pour le trop plein de Mommy et le ramènent vers une émotion renversante. Alors oui, on va sans doute finir par aimer Dolan. Si toutefois il parvient à sortir de sa crise d’adolescence et à laisser sortir l’immense cinéaste potentiel qui semble encore être en chrysalide.

www.diaphana.fr

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=223002.html

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.