banniere festival rue Ramonville
pub flash
Xconfessions banner 1

Souvenirs

0
Du au Espace EDF Bazacle

Les souvenirs de la guerre 1014-1918 sont présents dans la ville de Toulouse comme ailleurs et font partie du paysage urbain quotidien au point qu’on n’y prête plus vraiment attention. Les Archives Municipales de Toulouse ont fait, avec leur rigueur scientifique habituelle, un inventaire des monuments commémoratifs. Un livre a été publié : L’Art du souvenir. Après la drôle de guerre, 36 000 monuments ont été édifiés en 10 ans. Certains étaient uniques et réalisés par des artistes plus ou moins célèbres, (Héraclès de Bourdelle), d’autres étaient produits en séries. Pour réveiller notre regard, Julie Bonenfant, photographe des Archives Municipales de Toulouse, a fait des photos de ces monuments, de détails plutôt, et cela, non seulement avec une technique de photographe mais avec une sensibilité et une pratique de peintre. Ces photos sont présentées à la Galerie de l’œil de l’Espace EDF Bazacle. Julie Bonenfant a travaillé en argentique noir et blanc, au format 24×36, en faisant un tirage particulier au cas par cas. Ses photos sont émouvantes parce qu’elle a su choisir des détails, réussir des cadrages très serrés, qu’il s’agisse de portraits de « Poilus », d’évocation de la paix ou de la liberté, de femmes,  d’enfants, de violons… Une par une, elle a repris ses photos et les a enduites d’un produit photosensible qui à la fois estompe et révèle, en fait des œuvres uniques et sensibles. Dans une autre partie de la galerie, des photos couleurs révèlent les symboles propres à cette guerre et au souvenir qui en est gardé. Les deux regards se complètent et, pour ceux qui voudraient se rendre sur place, une carte de la ville révèle le lieu où la photo a été prise. C. H.

1er novembre au 4 janvier

Espace EDF Bazacle

http://bazacle.edf.com

Et aussi : l’exposition Visages de Chine, vivante et chaleureuse est un symbole fort pour EDF qui célèbre ses 30 ans de présence en Chine. 190 clichés pris dans la région du Sichuan par des étudiants de l’Ecole des Beaux Arts du Sichuan : « Ces portraits photographiques rappellent que derrière l’économie il y a des hommes et des femmes, avec leur beauté et leur complexité », témoigne Christian Poncet, délégué régional EDF.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.