Circa 2018
pub flash

Amours Cannibales

0
Sortie en salle le

On avait un peu oublié ces derniers temps, faute de sorties en salles, que le cinéma espagnol récent poursuit une drôle de mue, bousculant les normes, ouvrant des passerelles entre les registres. Sur le papier, Amours cannibales de Manuel Martín Cuenca a l’apparence d’un thriller horrifique avec son personnage de tailleur mangeur de femmes. C’est surtout un mélo au masculin, sur l’incapacité d’un homme à affronter ses carences sentimentales. Rien à voir avec un Hannibal Lecter nourri par son ego, Carlos -formidable Antonio de la Torre- a beau être méticuleux, précis, il est surtout prisonnier de ses névroses. Le véritable salaud de ce film surprenant est bel et bien l’amour, capable de tout dévorer sur son passage. Par sa sophistication glacée, ses retournements et son sens du suspense, Amours cannibales s’approche des films les plus torturés d’Hitchcock, ces thrillers psychologiques, froids en apparence, intensément fiévreux en profondeur.

Salles de cinéma

www.zootropefilms.fr

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.