pub flash
banniere Flash

Le Kalinka, pour le plaisir

0
Du au

Davantage de jeu et de théâtre, moins de boas et de paillettes, le petit cabaret toulousain Le Kalinka entame sa douzième saison avec l’envie d’élargir son horizon scénique : dîners-spectacles, soirées particulières, réveillons ou dimanches pour les enfants, ce lieu idéal des soirées de fête devient une vraie bonne idée tout au long de l’année…

Garder l’esprit maison

De la passion pour le cabaret qui l’a amené à ouvrir le lieu, son fondateur Stéphane Lafage, chorégraphe de formation, a gardé l’amour de la danse et d’une atmosphère intime qui fait l’identité du Kalinka. Cosy, l’endroit joue de mensurations restreintes, pour instaurer un rapport salle/scène fondé sur la complicité. Effet renforcé par l’implication multitâche d’une équipe soudée, qu’on retrouve aussi bien au service que sur le plateau. Danseurs et acrobates, Yohan Lafage, frère du fondateur, et sa femme Elodie sont les moteurs infatigables des enterrements de vie de célibataires, anniversaires et événements d’entreprise. Une dynamique évidente relie ces artistes qui ont glané des récompenses en compétition pendant quinze ans avant de lancer leur propre lieu.

Diversifier les propositions

à leurs côtés, Marion Lefèvre, comédienne et chanteuse, a été rejointe par Nathalie Barolle, comédienne et metteuse en scène souvent associée par le passé au Théâtre du Grand Rond. Dans cette configuration, le Kalinka s’offre une vraie programmation, rythmée par des rendez-vous de fidélisation, comme les Jeudis du Kalinka. Cette formule associe quelques agapes sucrées-salées et donne l’occasion de découvrir l’équipe dans de nouveaux registres ou des invités en guests stars. Les vendredis Le Kalinka se la raconte en chansons, un mix Broadway et classiques français. Tous les samedis le lieu offre sa performance fétiche de Métamorphe, mélange de cirque, de burlesque et d’émotion sans cesse enrichie de nouveaux numéros. Deux temps forts s’annoncent au printemps : le 2e festival international du burlesque, sur fond d’effeuillage glamour, et une participation au Printemps du rire avec la dernière création maison Depuis mon linceul je vous ai à l’œil. Tout un programme au 10bis rue des Teinturiers !

En savoir plus : www.lekalinka.com

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.