pub flash
banniere Flash

Festival International CDC

0
Du au

Chaque année, le Festival International CDC réunit, autour d’une thématique, des compagnies de danse des quatre coins du monde, au plus près de la création chorégraphique actuelle. Il met également en avant de jeunes chorégraphes et soutient des artistes établis en région Midi-Pyrénées. Le festival est organisé par la structure culturelle qui porte le même nom, le CDC – Centre de Développement Chorégraphique Toulouse / Midi-Pyrénées, créée il y a 20 ans à Toulouse par Annie Bozzini qui en assure toujours la direction. Le Festival International CDC se déroule en plein cœur de l’hiver, dans une douzaine de théâtres partenaires à Toulouse mais aussi en région Midi-Pyrénées. Il est l’occasion de mettre en avant toutes les danses d’aujourd’hui, avec une exigence toujours aussi présente.

La 11e édition se déroule à Toulouse et en région Midi-Pyrénées du 20 janvier au 7 février 2015. Après avoir mis l’accent l’année dernière sur les danses actuelles qui se développent aujourd’hui dans les grandes capitales du monde, le CDC révise cette année ses classiques ! Une quinzaine de chorégraphes sont invités à Toulouse pour nous refaire vivre un pan de l’histoire de la danse ou partager leur perception d’un parcours d’artiste traversé par des préoccupations d’une mémoire de la danse. Quelques temps forts s’annoncent comme la reconstitution historique exceptionnelle du Sacre du printemps de Vaslav Nijinski par Dominique Brun avec des danseurs contemporains. Le programme « Relâche » du Ballet de Lorraine nous fait traverser cette époque de gloire des Ballets Suédois tandis que la dernière création de Michel Schweizer Cartel réunit sur scène une ancienne étoile de l’Opéra de Paris – Jean Guizerix – et Romain di Fazio, jeune danseur classique professionnel, pour nous parler de la communauté de la danse et de la transmission des gestes d’une génération à l’autre. Autre vision des choses, celle de Jérôme Bel avec Cédric Andrieux un solo pour le danseur du même nom qui pose un regard rétrospectif sur sa carrière d’interprète, depuis sa formation jusqu’à son arrivée au Ballet de l’Opéra de Lyon. D’autres récits de vies nous sont livrés comme dans la prochaine création Réversible de Bouziane Bouteldja où le danseur passera par différents états de corps pour « raconter » une histoire, les souffrances plus intimes, cachées, liées à la culture et à l’éducation. Un parcours est consacré à Noé Soulier qui montre trois de ses pièces : ce jeune danseur et chorégraphe se consacre à une réflexion « dansée » sur le langage de la danse académique auquel il rend une forme d’hommage très personnel en abordant la structure de ce langage. D’autres encore mettent en lumière un travail de recherche extraordinairement vivifiant sur la question de l’archive, plus vivante que jamais.

www.cdctoulouse.cm

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.