Circa 2018
pub flash

Les Wampas

0
Le Le Bikini

On les a connus chauds, sales et humides, on les a aimés simples et tendres puis trop précieux, là on les retrouve qui font la gueule, et pas qu’un peu puisque c’est aussi le titre de leur dernier album. Sur la pochette effectivement ils tirent la tronche, mais avec eux, on le sait, c’est que du bonheur. Sorti en octobre dernier, Les Wampas font la gueule recèle quelques trésors dont l’énergie sur la galette laisse présager de grands moments scéniques : un enterrement en règle de la variétoche (« la variété française est morte, morte en mars 78 avec Claude François, pourquoi faire semblant ? ») ; quelques ballades amoureuses qui ne dépareraient pas dans les juke box (« Je voudrais », « Toi et moi » où la voix du grand Didier retrouve des accents de Rimini tout en surfant sur un délire néo-yéyé) et des bons gros titres noisy qui rappellent à ceux qui l’auraient oublié que les Wampas, c’est aussi du son punk rock qui déménage. Les gars assurent comme d’habitude et ne se la pètent pas, sens de l’humour et sérieuse déconnade plein pot comme dans Le fez-noz d’Halloween ou Les lesbiennes bavaroises : « ça doit être chiant d’être un rappeur, trop d’paroles à écrire, le rock’n roll c’est plus facile quand on a rien à dire ». Oh yeah !

Ramonville

www.wampas.com
www.lebikini.com

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.