banniere festival rue Ramonville
pub flash
Xconfessions banner 1

Résilience

0
Du au Théâtre Garonne

Samedi détente ou le récit chanté et dansé de Dorothée Munyaneza sur le génocide du Rwanda

Originaire du Rwanda qu’elle a fui en plein génocide de 1994, Dorothée Munyaneza a laissé derrière elle ses douze ans et son enfance avant de se reconstruire, en Angleterre puis en France. Vingt ans après l’horreur, elle chante et danse pour Robyn Orlin, François Verret, Alain Buffard et Nan Goldin et multiplie les projets sur les scènes européennes. Jusqu’à fonder sa propre compagnie Kadidi et mettre sur pied le premier projet qu’elle porte aujourd’hui entièrement.Conception, chorégraphie, texte, danse et voix, c’est en elle qu’elle a tout puisé. Elle s’est allié la compagnie d’Alain Mahé, musicien spécialiste de l’improvisation, et de Nadia Beugré, danseuse ivoirienne, pour que s’entrecroisent les paroles et les points de vue, sur un sujet dont on a à la fois tant dit et si peu parlé. Faire revivre l’émission que diffusait alors la radio rwandaise, Samedi détente à travers des sons d’archives, des dédicaces, des musiques des années 90 et des compositions originales, l’intention de Dorothée Munyaneza dépasse bien sûr la thérapie artistique personnelle : « c’est ma manière de brûler quelque chose qui m’enfonce, de rendre hommage à ceux qui ne sont plus (…) mais pour aller vers l’avant… ». Chansons d’ailleurs, musiques de partout, ce rituel inratable faisait danser les gamins rwandais dans les cours d’école, insouciance balayée en quelques jours par les milliers de morts. « Partager cette histoire sans venir des mêmes endroits du monde », en nos temps troublés où les fondamentalismes mènent aux massacres, c’est permettre à l’art de faire un pont entre les peuples, de la Syrie au Nigeria, de l’Irak au Congo, partout où le monde est en guerre.
Et même tout près de nous.
www.theatregaronne.com

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.