pub flash

Palettes polychromes

0
Du au

L’aventure de la couleur au cinéma, tel est le thème de la 9e édition du festival Zoom arrière organisée par la Cinémathèque de Toulouse. Les invités d’honneur sont le cinéaste britannique Peter Greenaway (présent à Toulouse les 9, 10 et 11 mars) et le directeur de la photographie Pierre Lhomme.

L’œuvre filmique de Peter Greenaway se situe dans une recherche narrative et visuelle élaborée convoquant les arts plastiques et plus particulièrement la peinture, influence majeure du cinéaste. Ce maniérisme pictural de l’image s’inscrit idéalement dans la thématique convoquée, tout comme l’hommage fait à Pierre Lhomme, qui a signé la photographie de plus de soixante-dix films depuis 1954, dont le chef-d’œuvre épuré de Jean-Pierre Melville L’Armée des ombres (1969), Cris et chuchotements (Ingmar Bergman, 1972) ou dans une tradition plus populaire Le Sauvage (Jean-Paul Rappeneau, 1975). Concernant le cinéaste british, l’intriguant Zoo (1985), La Ronde de nuit (2007) ou Eisenstein in Guanajuato (2015) -ce dernier projeté en avant-première- sont entre autres de la party.

Autre point fort du festival, la redécouverte du cinéaste Friedrich Ermler (né en 1898 en Lettonie et mort en 1967 à Leningrad). Neuf films, muets et parlants, sont présentés dont, en ouverture, Un débris de l’empire accompagné au piano par Hakim Bentchouala-Golobitch. C’est l’occasion de se replonger dans l’âge d’or du cinéma soviétique des années 20 avec ce cinéaste qui traversa la période stalinienne et s’illustra dans le réalisme soviétique.

Mais Zoom arrière, c’est aussi une programmation spécialement axée vers le jeune public, avec notamment la projection d’un ciné-concert (Les Aventures du prince Ahmed de Lotte Reiniger, 1923-1926) ou d’un film destiné aux tout-petits : Les Petits Canards de papier de Yu Zheguang (1960-1980). Et pour bien terminer l’après-midi, des goûters attendent les cinéphiles en herbe sous la tente du festival après chaque séance

www.lacinemathequedetoulouse.com

Niagara Henry Hattaway 1952

© Cinémathèque de Toulouse

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.