Banniere Altigone saison 2017-2018
PlacedelaDanse-CDC

Il y a vagabondages

0
Le Chapeau Rouge

“Il y a vagabondages”, spectacle pour voyants et non-voyants au Chapeau Rouge le 3 Mars.

Un spectacle de danse pour voyants et non-voyants ? A priori, un nonsense ou pour le moins une drôle d’idée. Pourtant plusieurs chorégraphes s’intéressent à la question, comme Anne Hivert qui a mené avec sa compagnie La Pista un travail avec l’Institut des Jeunes Aveugles de Toulouse. Prolongeant le projet chorégraphique Reliefs adressé à un groupe de jeunes aveugles et déficients visuels, sa nouvelle création Il y a vagabondages explore la perception d’un univers chorégraphique par les non-voyants, son relief sonore et son potentiel vibratoire. La pièce s’inscrit dans le paysage du western, une vaste étendue traversée par le vent et composée d’images qui apparaissent et disparaissent. La narration, non explicite, se construit entre les deux danseurs, Benjamin Aliot Pages et Antonia Pons Capo, au fil des variations musicales et gestuelles. La rencontre se terminera par un duel comme au Far West. Anne Hivert s’est inspirée de ce que lui a raconté un jeune de l’Institut sur les films qu’il entendait, ce récit lui a fait découvrir une autre dimension spatiale, d’intrigues et de mystères. Il y a vagabondages s’ouvre sur une musique de Catan interprétée au violon par Brahim Dhour, qui interviendra tout au long du spectacle. Je vous conseille de le regarder en fermant de temps à autre les yeux et en activant vos autres sens pour une traversée sauvage.

http://www.cultures.toulouse.fr/agenda/-/agenda/event/11467229

Share.

About Author

Leave A Reply