Toucouleurs

0
Le

AU-DELÀ DES FRONTIÈRES > Le Metronum accueille la première des six escales du festival Toucouleurs. Le public (re)découvrira la voix suave de Djazia Satour et la musique électronique orientale d’Orange Blossom. Plus que des concerts, le festival organisé par l’association Dell’Arte est un lieu de rencontres où la culture constitue un outil de transformation sociale. La présidente Nicky Tremblay transmet son message

Le festival 

Nicky Tremblay : Nous avons créé l’association Dell’Arte en 1997 avec pour but de tisser un lien fort entre insertion et culture. Depuis seize ans avec le festival Toucouleurs, nous brassons les publics et les territoires afin de créer des rencontres. Le public accède au festival par trois moyens. Nous proposons tout d’abord une pluralité musicale. Puis, par les escales, nous apportons une éducation populaire au public qui vient échanger, débattre sur des sujets d’actualité. Nous avons enfin mis en place des pratiques artistiques pour les habitants des quartiers principalement. Par ce moyen, nous voulons montrer qu’il ne faut pas stigmatiser les quartiers qui regorgent de pépites.

Des artistes engagés

N-T : Nous invitons des artistes en phase avec nos valeurs humanistes, de lutte contre les inégalités. Nous faisons venir de vrais personnages engagés qui représentent des guides pour le public. C’est ce que nous voulons afin de faire tomber les frontières symboliques et psychologiques qu’ont les gens envers les quartiers. Le fait d’apporter de la pluralité musicale est aussi une plus-value pour la société française. Djazia Satour et Orange Blossom, des femmes porteuses de messages, entrent dans cette idée.

Un avenir incertain

N-T : Nous nous trouvons dans une année de transition. Nous sommes hyper inquiets sur la situation des quartiers, au vu de la montée de la violence notamment. Les réponses politiciennes ne sont pas à la hauteur des attentes. La crise économique couve, ce qui nous met dans une situation de précarité. Nous ne savons pas où nous allons. Nous ferons les six premiers mois, en attendant des réponses claires en juin. Je gère pour le moment à vue.

En savoir plus : www.dellarte.frwww.toucouleurs.fr et www.cultures.toulouse.fr/le-metronum

Share.

About Author

Leave A Reply