Banniere Altigone saison 2017-2018

Le talent de mes amis

0
Sortie en salle le

La facilité pour Alex Lutz aurait été d’aller là où on l’attend, de passer au cinéma avec un Catherine et Liliane – le film, forcément simple à marketer, à promouvoir. Surprise, Lutz a préféré le sans filet avec une première œuvre s’essayant à la bromance -ces comédies sur l’amitié masculine- autour de deux employés du bureau se rendant compte qu’ils sont passés à côté de leurs vies. Plus étonnant encore ce ton grinçant, sortant des rails, n’hésitant pas à s’aventurer vers le malaise générationnel de l’homme moderne limite façon Extension du domaine de la lutte. Ou ce portrait des mâles trentenaires immatures, rattrapés par des femmes plus lucides -il n’y a rien d’innocent à ce que les scènes les plus longues du film soient des quasi-monologues d’Anne Marivin et Audrey Lamy. Lutz cerne remarquablement son époque par le désarroi d’une bande de potes (Lutz et bien sûr Bruno Sanchez mais aussi le surprenant Tom Dingler). Dommage que ses producteurs se soient contentés de lui donner un chèque en blanc : sens du rythme claudiquant, direction artistique totalement inexistante, Le talent de mes amis aurait mérité d’être techniquement à la hauteur de ses ambitions narratives. Le regard moderne sur son sujet en aurait été moins occulté par une forme particulièrement pauvre, voire rétrograde qui pénalise lourdement une ambition louable.

Distributeur : StudioCanal

Share.

About Author

Leave A Reply