Banniere Altigone saison 2017-2018

Peintures d’Hilarion Brugarolas

0
Du au

UNE LONGUE VIE DE RESISTANCE… > Franquisme puis occupation allemande, modes picturales du XXe siècle… L’Institut Cervantes rend hommage à une des figures de la Retirada : Hilarion Brugarolas (1901-1996).

Né à Barcelone en 1901, il passa son enfance tout près de l’invraisemblable chantier de la Sagrada Familia de Gaudi qu’il côtoyait chaque jour. Orphelin à 18 ans, il alla vivre à Granollers, au nord de Barcelone et déjà peignait sur le vif, en pleine nature dès que son travail dans le restaurant familial lui en laissait le temps.

  • 1936 : la Guerre civile éclate, il rejoint le camp républicain… et, comme la plupart des survivants de cette tragédie, il est contraint à l’exil, et se retrouve interné au camp de Septfonds près de Montauban.
  • 1939 : seconde guerre mondiale, il s’enrôle dans la Résistance. Arrêté par la police allemande il est déporté.
  • 1955 : il s’installe à Toulouse avec sa famille.

L’exposition de l’Institut Cervantes est thématique et montre les grands thèmes du peintre quelle que soit l’époque de leur réalisation. Resté étranger à tous les courants qui ont bouleversé l’art du XXe siècle, on le reconnaît à sa façon de manier le « couteau », de poser la matière épaisse qui donne vie à la couleur et à la lumière. Paysages, marines, taureaux, natures mortes, nus, camps de concentration même… toujours la puissance de la couleur l’emporte sur le dessin.

En savoir plus : http://toulouse.cervantes.es/

Share.

Leave A Reply