Banniere Altigone saison 2017-2018

ADLIB Twist listes

0
Du au

Pour relâcher la soupape -fin de saison oblige- Le Grand Rond pète les plombs du 12 au 30 mai. Et parce que plus on est de fous, plus on… délire, se joindront à la fête : le Théâtre du Mouvement, Collectif Hortense, Cie Cristal Palace, l’Emetteur Compagnie et Anticyclone.

Grand dépouillage collectif > En apéro, Adlib, un ovni musical porté par Claude Delrieu, Philippe Gelda et Jean-Marie Champagne. « Pas d’entraînement particulier [pour péter les plombs], juste laisser faire! » nous disent-ils.

Adlib (du latin Ad libitum) est un terme utilisé en musique lorsqu’on répéte un mot ou une phrase «jusqu’à en être pleinement satisfait ». Une indication que Jean-Marie s’amusera à chanter. C’est resté et donne son nom au groupe. A l’origine de l’album Twist listes, des séries de mots notées par Claude, « des obsessions » qui deviendront des chansons. Les trois compères ont réalisé une vingtaine de morceaux courts, bruts et incisifs. «C’est très instinctif. La plupart des morceaux ont été enregistrés en une seule prise avec pour seule indication, un tempo». La première chanson, Je suis prêt, a été écrite d’après une histoire vraie. « Un monsieur passe une petite annonce, désireux de trouver quelqu’un pour… le manger! Il veut le consommer vivant mais il est embêté car au fur-et-à-mesure, il est en train de mourir…» raconte Claude. Délirant à souhait. Autre titre, Cran cran cran, sorte de comptine comme Trois petits chats chats chats, drôle et délicieusement insolente. Boris Vian et DADA ne sont pas très loin. Beaucoup de récupérations jalonnent le disque, à l’image de sa jaquette avec le logo du recyclage détourné façon « Adlib ». Pour qualifier leur musique, ils attendent vos propositions : « Pour quelqu’un qui fait de la chanson, ça sera rock. Pour quelqu’un qui fait du rock, absolument pas. Or, c’est complétement rock. Mais il n’y a rien de rock non plus». Ils s’amusent et c’est communicatif.

Pour Philippe, la rencontre avec le public « c’est excitant, un peu effrayant aussi. On ne sait pas encore ce que ça va donner ». Ce qui est sûr, c’est que Claude sera à la batterie pour la toute première fois « avec des baguettes chinoises, alors qu’il joue super bien de l’accordéon ». Une contrainte volontaire qui les fait beaucoup rire. Y aura-t-il des surprises ? « Ça se fera sur le moment au fur et à mesure des soirées ». Alors, vous en êtes ?

Ecoutez l’intégralité de l’entretien ici :

Share.

About Author

Leave A Reply