Banniere Altigone saison 2017-2018
PlacedelaDanse-CDC

Souriez s’il vous plaît

0
Du au La Cave Poésie René-Gouzenne

REGARDE LES FEMMES TOMBER > Peu connue du grand public, mais qu’on ne lâche plus lorsqu’on a goûté sa prose, la Britannique Jean Rhys avait tout pour séduire : belle gueule mélancolique, humour british et âme d’entomologiste du cœur humain, elle traversa pourtant le XXe siècle sur les montagnes russes du succès et de l’infortune, entre fastes et solitude des hôtels.
La comédienne Nathalie Andres la fait revivre à la Cave Poésie dans une mise en scène de Nathalie Nauzes : Souriez s’il vous plaît. Rencontre.

Au point de départ

Nathalie Andres : Nous en avions déjà proposé une lecture il y a quelques années et j’avais encore très envie de la faire redécouvrir car c’est une femme extraordinaire. Cette fois-ci, je ne voulais pas rester dans l’exercice de lire, je voulais porter sa parole à la scène. Notre adaptation est née du désir que j’avais de l’incarner, de la faire entendre dans ce solo car elle a été fondatrice pour moi. Elle m’accompagne depuis très longtemps, ce qu’elle écrit fait souvent écho à l’intime, ce que je pense du monde, de moi, des autres.

La matière texte

Nathalie Andres : J’ai tout lu d’elle, mais là j’ai choisi des textes extraits de Souriez s’il vous plaît, l’autobiographie inachevée qui donne son nom au spectacle, car il s’agit de souvenirs autobiographiques tout sauf anecdotiques, qui parlent à tout le monde. Je les fais résonner chronologiquement, avec des extraits d’un entretien qu’elle accorda tardivement à un journaliste, où toute sa vie paraît effectivement intimement mêlée à ce qu’elle a écrit. Sans que jamais elle ne soit départie de sa simplicité, de sa précision, de son humour, de sa pudeur, de son intelligence.

La mise en scène

Nathalie Nauzes : Jean Rhys a été une femme d’une grande liberté. La mettre en scène, c’est être des yeux et des oreilles pour entendre et voir comment son écriture, par le biais de la comédienne, va parvenir au public. Comment cette écriture, qui n’est pas écrite pour la scène et qui est souvent tournée vers le passé, le souvenir, la nostalgie, va résonner au présent et réussir à toucher les gens d’aujourd’hui.

En savoir plus : www.cave-poesie.com
Share.

Leave A Reply