pub flash

Disco Soupe

0
Le

Contre le gaspillage, Disco Soupe ne manque pas d’idée. Depuis 3 ans, ce sont déjà près de 25 pays dans le monde et 150 villes qui organisent ces temps collaboratifs et « discologiques ».

Autre chiffre : au total 85 tonnes de fruits et légumes voués à la poubelle ont été récupérés et cuisinés, avant d’être partagés lors de moments festifs et conviviaux.

Répondre à l’impératif « mange ta soupe ! » deviens un plaisir, bien loin de nos traumatismes d’enfants. D’autant que cela se passe dans une bonne ambiance et en musique. Pour accompagner les multiples potages, dégustez smoothies, salades et brochettes de fruits. Vous pourrez découvrir ce projet original et gourmand dans le Jardin Raymond VI à Toulouse. Des stands d’épluchage et de cuisson seront répartis le long du chemin… Idéal pour rencontrer celles et ceux qui s’investissent localement, à savoir une dizaine de bénévoles aux activités diverses (entrepreneurs social, sage-femme, architecte ou encore porteurs de projet de changement).

Tous ceux qui le veulent sont invités à rejoindre et à faire grandir le mouvement. On peut venir participer à l’un de ces rendez-vous culinaires ou bien même en proposer un. Pour cela, il suffit d’apprendre par cœur et d’appliquer à la lettre les « discommandements » : « Des légumes disqualifiés car biscornus –mais très goûtus– tu sauveras. La participation de tous pour éplucher, cuisiner et déguster tu encourageras. L’esprit récup’ toujours te guidera. La convivialité partout tu répandras. Etc. » (Retrouvez la suite sur le site de la Disco Soupe).

Parce que « l’oignon fait la force », épluchons, coupons, lavons et cuisons ensemble ces rejetés des supermarchés. Une action contre l’idiote standardisation massive dont sont aussi victimes nos légumes (fruits et légumes « moches » ? Vraiment ?). Pourtant, eux aussi le valent bien. Ils ont du goût et révèlent encore plus leur caractère au son pêchu du disco. Se nourrir, et plus encore !

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.