Banniere Altigone saison 2017-2018

Musiques des Lumières

0
Du au Abbaye-école de Sorèze

L’abbaye-école de Sorèze, grand site de Midi Pyrénées, reconnue comme « pôle d’excellence rurale » accueille le festival des Musiques des Lumières qui nous fait voyager dans huit siècles de musique.

Fondée en 754 au pied de la Montagne Noire, l’abbaye bénédictine de Sorèze a été et est restée célèbre à cause de son mode d’enseignement très novateur dès le XVIIe siècle. Jusqu’à sa fermeture en 1991, l’Abbaye-Ecole a reçu des élèves, enfants et adolescents du monde entier. Aujourd’hui, elle est devenue un hôtel-musée qui raconte l’histoire étonnante du lieu. Depuis ce printemps 2015, c’est le musée DOM Robert, du nom du moine « tapissier » d’en Calcat, monastère bénédictin situé non loin de là. Outre les œuvres du moine amoureux de sa région, ce lieu est devenu un musée de référence pour la tapisserie du XXe siècle. C’est aussi l’un des grands sites de Midi Pyrénées, reconnu « pôle d’excellence rurale ». Cette excellence se manifeste dans plusieurs domaines dont celui de la musique à l’occasion du festival estival. C’est Joël Suhubiette qui assure la direction artistique des Musiques des Lumières. On connaît à Toulouse le chœur de chambre Les éléments, qu’il a créé et dirige depuis 1997, tout en étant directeur musical de l’ensemble Jacques Moderne de Tours.

Joël Suhubiette a vu grand

De la musique du Moyen Age à la création contemporaine, du répertoire vocal aux grandes œuvres symphoniques, par la programmation de récitals ou de musique de chambre, Musiques des Lumières… nous fait voyager dans huit siècles de musique. Chefs d’œuvre du répertoire ou œuvres oubliées et nouvelles… sont présentées lors des Soirées promenades musicales ou du Midi Minuit. Les soirées promenades comprennent deux concerts et un repas dans le parc (qui est un lieu de rêve) ou dans la Cour des Bleus. Quant au Midi Minuit, il propose aux amoureux de la musique quatre concerts dans la journée.

Parmi les évènements de cette édition : le concert d’ouverture avec le prestigieux ensemble Les Arts Florissants qui interprète les Madrigaux de Monteverdi. En clôture, l’Orchestre National du Capitole propose l’une des plus belles symphonies romantiques de Dvorak. Et aussi bien sûr le chant a capella avec Les Eléments et d’autres encore…

> En savoir +

 

 

 

Share.

Leave A Reply