banniere festival rue Ramonville
pub flash
Xconfessions banner 1

Fugit en Pronomade(s)

0
Du au Encausse les Thermes

La culture est actrice du territoire mais aussi mémoire de l’histoire qui le traverse. C’est cette notion qui intéresse Fugit, la dernière création de la Compagnie internationale Kamchàtka, troisième volet de sa trilogie dédiée à l’émigration.

Difficile de rester indifférent-e-s à la lecture du dernier édito publié sur le site des Pronomade(s). Marion Vian et Philippe Saunier-Borrell, codirecteurs du Centre National des Arts de la Rue d’Encausse-Les-Thermes, y constate amèrement les restrictions infligées par certaines villes de France à leur budget culturel. Marion Vian et Philippe Saunier-Borrell, codirecteurs du Centre National des Arts de la Rue d’Encausse-Les-Thermes, y constate amèrement les restrictions infligées par certaines villes de France à leur budget culturel. L’état des lieux est alarmant et les arts de la rue sont loin d’être épargnés. Dans le Sud de la Haute-Garonne, les consciences des responsables politiques ne semblent pas encore altérées.

image pronomades

Fuguer ? Fuir ? S’échapper ?

Dans l’attente de l’application de la loi NOTRe sur la fusion des régions, une majorité de Communautés de communes maintiennent leur engagement auprès de Pronomade(s), qui depuis 2001 atteste que la Culture est « un marqueur du territoire, et que c’est peut-être autour d’elle que s’est affirmée une première cohérence territoriale». Un indicateur mais aussi un apport financier puisque les manifestations culturelles participent au développement économique local. D’où la conclusion de cette diatribe : « La culture ne coûte pas, mais rapporte, et rapporte beaucoup ».

La culture est actrice du territoire mais aussi mémoire de l’histoire qui le traverse. C’est cette notion qui intéresse Fugit, la dernière création de la Compagnie internationale Kamchàtka, troisième volet de sa trilogie dédiée à l’émigration. Ce dernier opus se concentre sur la fuite, pas comme un échappatoire mais comme une lutte dans l’espoir d’un monde meilleur. Les spectateurs sont conviés à partager une expérience collective dans un endroit en ruine. Ils deviennent protagonistes de l’histoire en intégrant un groupe en fuite, protégé par un réseau de personnes qui apparaissent et disparaissent… Le scénario s’adapte à la configuration de chaque endroit où il se joue, en l’occurrence à l’environnement quotidien des habitants d’Encausse-Les-Thermes. C’est une aventure où la géographie
 des lieux devient un labyrinthe rempli d’expériences. C’est aussi un appel pour se fédérer et s’unir pour mieux survivre. Finalement, un peu comme le débat qui agite la culture aujourd’hui…

+ d’infos >www.pronomades.org

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.