pub flash
banniere Flash

Les Métropolitaines d’automne

0
Du au Toulouse Métropole

Internet ne coupe pas forcément l’envie de lire ! C’est en tout cas la raison d’être des Métropolitaines qui, depuis 2011, multiplient les rendez-vous gratuits pour nous (re)donner le goût de la lecture, l’écriture et la littérature.

La lecture en chute libre ? Pas si sûr. Internet n’en coupe pas forcément l’envie, peut-être au contraire nous ramène-t-il vers le livre, qui, serait, comme le montre avec humour la vidéo espagnole Book, un concept révolutionnaire à (re)découvrir d’urgence.

Toile d’araignée littéraire

Les Métropolitaines sont conçues par la Mission Lecture Publique de Toulouse Métropole, d’où la gratuité. Cette saison littéraire s’appuie sur le réseau des bibliothèques et des médiathèques du territoire et tisse des complicités avec les autres manifestations et structures culturelles. Pour l’automne 2015, les propositions se croisent avec plusieurs festivals comme le festival de BD de Colomiers, Livre Jeunesse Midi-Pyrénées, Itinérance Orale et des collaborations sont établies avec l’association Z’oiseaux Livres, la Grainerie, l’Usine et les éditions Loubatières. Des auteurs d’horizons divers sont invités à rencontrer leurs lecteurs, des lectures partagées et des ateliers d’écriture sont organisés en milieu scolaire (Stéphanie Sénégas à Launaguet et Pibrac, Agnès Klarsfeld à Gratentour, Gagnac et Saint-Jean). Ces initiatives donnent une vision multiple de la littérature et ont pour but de captiver l’intérêt de tous, des plus jeunes aux plus anciens.

19 septembre : coup d’envoi de cette édition avec un BD-concert autour de la BD Come Prima d’Alfred au cinéma Jean Marais d’Aucamville. Les musiciens de Splendor in the Gras composent une musique originale autour du voyage des deux frères vers leur Italie natale.

D’octobre à décembre :

  • Les contes métropolitains invitent petits et grands à développer leur imaginaire sur la thématique du genre.
  • On peut aussi venir en littérature par le cirque : c’est l’idée que la Cie Césure à l’Hémistiche développe avec Alexandrin Le Grand sous son chapiteau de papier.
  • L’auteur de BD Cyrille Pomès partage à Balma son univers à l’occasion de la sortie de La Dame de Damas, suite du très remarqué Printemps des Arabes.
  • L’écrivain Eric Pessan (En voie de disparition, entre autres) vient à la rencontre des habitants de Mons.

Décidément, tous les chemins mènent à la littérature, il suffit de les emprunter…

 

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.