pub flash

Concert contre les discriminations

0
Le Le Bikini

Après une première réussie l’an dernier au Bikini, le comité d’entreprise régional (CER) des cheminots de Midi-Pyrénées de la SNCF poursuit cette idée de concert contre les discriminations

La musique sert parfois d’exutoire pour dénoncer les choses. Lorsqu’il s’agit de discriminations, l’engagement est plus intense. En collaboration avec les Productions du vendredi et après une première réussie l’an dernier au Bikini, le comité d’entreprise régional (CER) des cheminots de Midi-Pyrénées de la SNCF poursuit cette idée de concert contre les discriminations.

Avec l’aide des Productions du vendredi, association très présente dans les actions culturelles et la production d’artistes (voir article Match & Fuse), ils ont pu choisir trois groupes d’artistes en adéquation avec leur philosophie.
« Avec notre budget, on ne peut pas faire venir Manu Chao au Bikini ! Grâce à Mathieu Cardon et François Dorembus, nous avons pu avoir des artistes qui donneront un sens à cette soirée» assure Didier Bousquié. Certains sont même des cheminots actifs, comme Eric Ségovia, formateur à Launaguet et membre de Facteur Zèbre.

Outre ces artistes toulousains, se succèderont les joyeux lurons engagés de Zoufris Maracas et les Hurlements d’Léo qui reprennent le répertoire de Mano Solo. Un choix pas anodin lorsque l’on sait que ce dernier était le fils de Cabu, dessinateur assassiné en début d’année lors de la tuerie à Charlie Hebdo. « L’esprit Charlie est bien mort. A nous de le perpétuer avec les copains pour éveiller les consciences » admet Didier Bousquié. Des dessinateurs croqueront la soirée et une Madame Loyal assurera le spectacle en aparté. Chaque groupe jouera une chanson traduite par une interprète en langue des signes. « Il n’y a pas une pensée unique. Il est important de mieux rassembler en ces temps de séparatisme » conclut Didier Bousquié.

En savoir +

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.