Banniere Altigone saison 2017-2018

Jazz sur son 31

0
Du au 19 communes de la Haute-Garonne

Amis jazzeux, férus de bœufs improvisés ou de concerts entre copains, l’automne est là, avec lui les feuilles mortes se ramassent à la pelle et le festival Jazz sur son 31 est de retour.

Sur tout le département, mêlant les grosses pointures et les artistes moins connus, il se grignote par tous les bouts selon ses goûts. Petite sélection à suivre, partielle et forcément partiale.

INSTITUTIONS

Comme son frérot JIM (Jazz In Marciac) au cœur de l’été, Jazz sur son 31, bientôt trente ans, est désormais un festival incontournable dans le paysage haut-garonnais et au delà, couru de nombreux aficionados du sax ténor, du piano groovy ou du black trombone, sans compter ceux de la guitare véloce. Cette session ne déroge pas à la règle puisque de très grands noms du jazz sont attendus ce mois-ci : Chick Corea, Ron Carter, Roy Hargrove, Stanley Clarke, n’en jetez plus, on ne sait plus où donner de l’oreille.

Jazz sur son 31-Maceo Parker

Maceo Parker ©Philip Ducap

DECOUVERTES

Et puis, en marge des gros concerts, Jazz sur son 31, c’est l’occasion de s’offrir quelques découvertes tout à fait subjectives :

  • le 15/10 à l’Automne Club : le quintet Andrea Motis & Joan Chamorro par exemple, elle toute jeune, au chant, au saxo soprano et alto, et surtout fluette à la trompette
  • le 17/10 à la Salle Georges Brassens d’Aucamville : emboîter le pas à l’harmonica de Greg Lamazères, connaisseur et musicien, qui a carte blanche en première partie du grand Daddy Wilson, bluesman soul à voix suave
  • le 17/10 à l’Automne Club : retrouver les rythmes des Antilles revisités par le Ka de Sonny Troupé et le piano de Grégory Privat en dialogue
  • le 21/10 à l’Escale de Tournefeuille : aller vérifier (en vieille minette également cinéphile) si Kyle Eastwood a le charisme de son papa et si sa (contre)basse a trouvé sa voix
  • le 24/10 à l’Automne Club : écouter en live (pour ma part) la magnifique Véronique Hermann Sambin entendue au détour d’une émission radio. Cette femme auteure, compositrice, interprète écrit aussi bien en français qu’en créole ou en anglais et chante un univers aussi original, on ne l’oublie pas.

Bon festival !

Share.

Leave A Reply