banniere festival rue Ramonville
pub flash
Xconfessions banner 1

ByPass + L’nfer

0
Du au Espace Job TNT

En lieu et place du festival Novelum, le collectif de musique active éOle, dirigé par les compositeurs Bertrand Dubedout et Pierre Jodlowski, lance le nouveau festival ByPass à l’Espace Job.

Les dernières éditions de Novelum (2013 et 2014) mettaient en perspective les univers foisonnants de la musique improvisée sur le continent européen. ByPass se définit comme un forum de la jeune création musicale internationale et nous propose, pour cette première édition, de découvrir une pépinière de jeunes talents issus de la scène artistique européenne.

Sonorités nouvelles

Pendant une semaine, des ateliers de mise en espace du son, des conférences et de master-classes sont ouverts aux étudiants de Music’Halle, du Conservatoire de Toulouse et de l’ISDAT mais aussi à tous les curieux de ces musiques dites savantes, actuelles, improvisées ou électroniques. Dures à classer donc, mais rien de tel que de les écouter pour mieux en saisir l’essence. Trois soirées de concerts nous feront apprécier des œuvres de compositeurs reconnus comme Philippe Leroux, Luis Velasco, Kaj Duncan David, François Bayle, Alberto Arroyo… mais aussi des créations récentes associant des musiciens en devenir. C’est le cas de XX, pour saxophone soprano, piano et dispositif de Christophe Havel, présenté avec ses étudiants du Conservatoire à Rayonnement Régional de Bordeaux ; de Couler… pour clarinettes et électronique de Franz-Martin Ollbrisch, interprété avec ses élèves de la Hochschule für Musik Carl Maria von Weber de Dresde ; ou encore de Les ombres dansent, pour deux clarinettes et piano de Jean-Louis Agobet. Sans oublier le pianiste toulousain Denis Badault qui compose pour l’occasion une improvisation « solo » sur une proposition électroacoustique de Bertrand Dudebout.

Après ByPass, le collectif éOle nous invite à découvrir l’univers débridé de François Sarhan au TNT, dans le cadre du cycle Présences vocales qu’il développe avec Odyssud, le Théâtre du Capitole et le Théâtre Garonne. L’Nfer (un point de détail), créé à l’Arsenal de Metz en 2006, mêle sur le plateau, huit musiciens et des micros, de la musique de chambre et du rock, des ordinateurs et de la parole pour une soirée pop art d’enfer.

 

 

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.