pub flash
banniere Flash

Nicolas Cavey, membre du collectif Mère Denys Family

0
Publié le mere denys fait sa comedie_ castanet

L’humour ne se cantonne pas qu’aux grandes villes, qu’on se le dise. A Castanet, il s’y fait même une place de choix grâce au festival Mère Deny’s qui en sera ce mois-ci à sa quatrième édition. Entre tête d’affiche avec l’imitateur Thierry Garcia ou découverte avec Frédéric Fromet, le festival propose un large panel d’humour. A l’image du collectif qu’évoque Nicolas Cavey.

Touche-à-tout

Nicolas Cavey : Depuis 1995, nous sommes installés à Castanet. Nous avons voulu réunir les forces vives de la ville pour créer un engouement populaire. Notre nom provient de notre compagnie de théâtre de rue que nous avons appelée comme cela un soir de rigolade. C’est devenu notre marque de fabrique. Le festival représente d’ailleurs une belle vitrine. Outre cet événement, nous organisons des tournées durant l’année et nous produisons des compagnies et artistes. Nous nous réjouissons d’assouvir notre passion tout en faisant se rencontrer des artistes d’univers distincts. Même si cela reste parfois dur à justifier en terme de communication car la pluridisciplinarité n’est pas forcément acceptée.

Un festival ancré

Nicolas Cavey : L’attente des Castanéens montre que nous sommes bien installés dans le paysage culturel de la ville. Même si nous n’avons pas de gros moyens, nous gardons en mémoire cet esprit de village, ce côté « Jour de fête » cher à Jacques Tati. Ce qui nous importe, c’est de faire découvrir de nombreux artistes et d’amener les habitants à sortir de chez eux pour se faire une semaine théâtrale. Thierry Garcia est le parrain de la quatrième édition en compagnie de Frédéric Fromet. Nous proposons le 1er avril une soirée avec des solos de haute voltige et durant une semaine des spectacles de qualité. C’est une configuration que nous aimerions faire perdurer : une découverte pour ouvrir le festival, des spectacles professionnels d’artistes moins connus durant la semaine et une tête d’affiche en clôture. Et l’an prochain, nous donnerons une tournure plus féminine au festival.

Vivre ensemble

Nicolas Cavey : Nous sommes fiers d’avoir réussi à créer une dynamique dans la ville. Nous avons poussé les murs et motivé le tissu associatif et local pour s’impliquer dans le festival. Nous voulions que tout le monde travaille main dans la main et que, de la MJC à l’école de musique en passant par les commerçants ou la mairie, nous sentions une collaboration constructive entre tous. Pari tenu.

>> Mère Deny’s fait sa comédie à Castanet

>> 25 mars au 2 avril

>> + D’INFOS : meredenys.family.free.fr/

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.