Circa 2018
pub flash

Archéo, une expo à creuser

0
Du au Musée Saint-Raymond

On le sait, le Musée Saint-Raymond, Musée des Antiques de Toulouse, est un lieu particulièrement vivant et tonique. Sa nouvelle exposition, Archéo, une expo à creuser, est différente de toutes les précédentes. Son ambition est grande puisqu’il s’agit de révéler et de démythifier le métier d’archéologue.

Dans un chantier de fouilles

Le public, enfant et adulte, est invité à jouer, mais très sérieusement… et ça on peut le constater quand on le voit analyser dans le laboratoire les éléments découverts. Chacun y trouve son compte car l’exposition propose trois niveaux de complexité pour aborder les quatre parties de l’exposition, revêtu d’un gilet de chantier et d’un Archéo Pass. Dès son arrivée, le visiteur pénètre dans une cabane de chantier au sol interactif. Il découvre alors un espace en cours de fouille, avec, en préambule, une frise chronologique qui différencie Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, époques moderne et contemporaine. Et, comme le Musée Saint-Raymond ne se prend pas au sérieux, ce sont des Playmobils qui occupent les couches d’entassement successives, pendant que la vitrine à tiroirs contient, elle, des objets authentiques appartenant à chaque période.

Une des missions de cette exposition est bien d’affirmer que « les archéologues ne sont pas des chasseurs de trésors mais de vrais professionnels ». Les fouilles et leurs découvertes permettent de comprendre comment vivaient les gens dans le passé. Ici les enfants qui « fouillent » sont encadrés par un médiateur qui leur enseigne les gestes mais aussi les règles écrites dans le Code du patrimoine. Ils apprennent qu’il faut faire preuve de prudence et de respect, qu’il ne faut jamais utiliser de détecteurs de métaux qui s’apparentent à du pillage. Ils utilisent les bons outils et font les gestes qui détruiront le moins possible le site.

Dans le laboratoire, ils étudieront les objets comme le font les professionnels : mesures, dessins, observation et identification. Chacun choisira sa spécialité : céramologue, archéo-anthropologue, numismate, carpologue (qui étudie les graines), archéozoologue. Pour finir, le jeune archéologue remplit un rapport de fouille. Comme en vrai !

En savoir + : www.saintraymond.toulouse.fr

 

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.