banniere festival rue Ramonville
pub flash
Xconfessions banner 1

L’édition 2016 du festival Made in Asia

0
Du au Toulouse et son agglomération

L’édition 2016 du festival Made in Asia met en lumière la République de Corée (ou Corée du sud), dans le cadre de l’année France-Corée 2015-2016. C’est l’occasion de découvrir la scène artistique de ce pays ultra connecté et pourtant inscrit fortement dans ses traditions séculaires. Focus sur la programmation « Arts visuels ».

Eunji Peignard-Kim

La Fondation Espace Écureuil accueille une plasticienne originaire de Corée, qui bien qu’ayant fait ses armes à l’École des Beaux-arts de Lorient, a conservé un imaginaire artistique propre à ses origines asiatiques. Un pas de côté se construit de dessins se rapprochant de la sculpture, car réalisés sur des supports en bois, où l’animal a une grande place. Un bestiaire fantasmé, et accompagné de personnages étranges, le tout proche de l’échelle 1.

Yeondoo Jung / Yang Seungho

L’exposition Hors la foule du vidéaste Yeondoo Jung trouble la frontière entre réalité et fiction, et propose vidéo de maquettes filmées (A day in the life of Gubo) ou paroles de Coréens faisant vivre la mémoire de leur pays et de la mégapole Séoul (Handmade memories). À voir à la Maison Salvan de Labège.

Les céramiques contemporaines de Yang Seungho s’exposent à la galerie Canopée (CRDP de Toulouse), et permettent d’apprécier un maitre du genre, largement influencé par la philosophie orientale dans son travail. Une poésie délicate, empreinte des quatre éléments primordiaux, terre, eau, feu et air.

Hyung S. Kim

Ces photographies grand format exposées à la Médiathèque José Cabanis rendent hommage à des femmes exceptionnelles, les Haenyeo. Ces plongeuses d’une petite île du sud de la Corée, souvent âgées de plus de soixante ans, partent en apnée récolter des produits de la mer, en évitant méduses et requins. Réalisés au retour de leurs périples, ces portraits bruts et sans artifices montrent des femmes épuisées, dont les tenues de plongée ressemblent à des accoutrements de guerrières. Une exposition à ne pas rater, dévoilant des héroïnes du quotidien forçant l’admiration.

EN SAVOIR + : www.festivalmadeinasia.com

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.