banniere festival rue Ramonville
pub flash
Xconfessions banner 1

Nicky Tremblay, directrice de l’asso Dell’Arte

0
Publié le nicky tremblay de l'association dell arte

Depuis plus de 20 ans et malgré une économie fragile, l’association Dell’Arte lutte dans les quartiers toulousains pour une démocratisation de la culture en faisant d’elle un outil de mixité sociale, de diversité culturelle et d’éducation populaire. Son festival Toucouleurs met en lumière ce travail de fond au cours de plusieurs escales. Rencontre avec Nicky Tremblay, co-fondatrice et directrice de Dell’Arte.

Mixer les publics

Nicky Tremblay : En 1999/2000, on se disait qu’il fallait créer une manifestation qui témoigne de nos « revendications » et des démarches portées par Dell’Arte. Notre concept de départ, c’est une programmation plurielle qui reflète la société française avec des artistes locaux mais aussi d’autres plus connus. Mais avec toujours comme éléments fondamentaux de faire croiser les publics et les territoires, de sortir du concept de ces frontières symboliques qui sont mille fois plus dures que les réelles.

Plusieurs escales

Nicky Tremblay : Cette année nous avons le projet de deux escales délocalisées à Clichy Sous-Bois et Angoulême. « Toucouleurs aime la musique du monde », c’est le nom de la première au Metronum de Toulouse. Il y aura un historique de Dell’Arte et Toucouleurs ainsi que l’animation d’un plateau radio avec Gudule et Galipette. On recevra l’artiste franco-marocaine Hindi Zahra dont le dernier disque Homeland a été récompensé aux Victoires de la musique de 2016 par le sésame du meilleur album de musique du monde. La première partie sera assurée par Ifriquians, un groupe de musique métisse que nous suivons grâce au Kif Kif Collectif. Ce label autour de la World Music porté par Dell’Arte, permet depuis 2 ans à Karim Djelassi, directeur adjoint de Dell’Arte et directeur artistique de Toucouleurs, d’accompagner des artistes émergents.

Rempart social

Nicky Tremblay : Aujourd’hui face à la montée des extrémismes et des réponses sécuritaires, ce n’est pas en faisant chanter la Marseillaise à des gamins que les politiques vont réintroduire de la citoyenneté dans les quartiers. Quand on parle de cohésion sociale, d’ouverture, de redonner du rêve et de l’espoir aux mômes, nos actions sont un des remparts contre la radicalisation. Avec le festival, on lève aussi le problème de l’argent pour l’accès à la culture car Toucouleurs est gratuit pour les habitants des quartiers. Pour les escales les moins accessibles, des navettes sont assurées par Tisséo. Il n’y a donc aucune excuse pour ne pas venir !

Concert de Hindi Zahra Festival le 14 avril au Metronum

EN SAVOIR + : www.toucouleurs.fr

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.