Circa 2018
pub flash

Ulysse(s) et le Dit du vieux marin

0
Du au La Cave Poésie René-Gouzenne

En avril, la Cave Poésie se découvre d’un fil, avec l’impudeur des amoureuses printanières. Porté par son appétit de mots, le lieu invite à entendre deux textes logorrhéiques et cascadants, interprétés par des comédiens (Isabelle Luccioni et Denis Lavant) qui, à eux seuls, valent le détour.

Femme libre

La musicalité imprègne l’œuvre de Joyce : admirateur d’Homère, il réécrit l’Odyssée en version ultra-courte, 24 h dans la vie de son héros Leopold Bloom. C’est le dernier chapitre de cette journée, interdit pour pornographie à sa parution dans les années 20, que met en scène Isabelle Luccioni. Molly, la femme de Leopold, y soliloque : cinquante pages sans point ni virgule pour délivrer une parole de femme, très libre, très contemporaine où s’expriment fantasmes et désirs. Luccioni renoue avec le jeu après une longue période comme metteur en scène. Et son bonheur à jouer sans fard, à une intimité somnambulique sur une partition aussi démesurée, séduit : « c’est un texte très rock’n roll qui parle du corps, du désir, très excitant à dire pour une femme ; mais il faut aller plus loin, vers quelque chose d’universel. Retrouver la liberté, le tempo, le rythme de l’écriture de Joyce ».

Hommes fous

Quant à Denis Lavant, acteur inoubliable de Leos Carax au cinéma, et bête de théâtre absolue, il s’est associé pour une lecture musicale à deux interprètes Laurent Paris et Camille Secheppet, un percussionniste et un saxophoniste. Leur partition commune épouse la musique de la langue du Dit du vieux marin, poème épique de la fin du XVIIIe siècle écrit par Samuel Taylor Coleridge. L’histoire d’un vieux capitaine dont le crime (avoir tué l’albatros qui avait sauvé son vaisseau du naufrage en lui indiquant la route) fera s’abattre la malédiction sur tout l’équipage. Peuplée d’esprits vengeurs et de surnaturel, cette complainte est un fleuron de la poésie romantique britannique qui a inspiré aussi bien des romans fantastiques que des chansons de heavy metal ! Joué deux fois depuis l’été dernier, l’exercice relève toujours de l’expérimental et du déjanté. Inratable.

EN SAVOIR + : www.cave-poesie.com

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.