banniere festival rue Ramonville
pub flash
Xconfessions banner 1

Orestie (une comédie organique ?)

0
Du au TNT Théâtre Garonne

Sensible, sensorielle et sensuelle, L’Orestie est au plus proche de ce qu’est fondamentalement la tragédie…

La venue du metteur en scène italien Roméo Castellucci est toujours un évènement. Inventeur d’une véritable langue de la scène, il nous offre des spectacles que l’on n’oublie pas ! Pas de ces formes que l’on consomme comme un bon plat, que l’on aime ou pas, mais des expériences qui dépassent notre quotidien, nous emportent ailleurs vers un au-delà vaste et vertigineux…

« Le théâtre de Castellucci est énergétique », selon la formule de Jean-François Lyotard, fait de forces en présence, refusant l’hégémonie du texte et reposant sur la totalité des arts. Sensible, sensorielle et sensuelle, L’Orestie est au plus proche de ce qu’est fondamentalement la tragédie et que l’on ne fait qu’effleurer lorsque nous l’étudions à l’école. Elle transpire, prend chair, devient odorante et dérangeante. « L’indicible horreur prend forme dans une glaciale beauté et me parle de moi, spectateur » déclare le metteur en scène. Il faut la vivre sans essayer de la décortiquer car tenter de la saisir serait la faire fuir. Accepter d’être entraîné dans ce gouffre, qui attire autant qu’il effraie ; plonger dans ce trou noir vibrant et assourdissant, celui-là même qui ouvre l’un de ses précédents spectacles, Four Seasons restaurant ; dans le terrier infini du lapin blanc qui habite cette interprétation du texte d’Eschyle. Empruntant à Lewis Caroll, Castellucci nous embarque de l’autre côté du miroir, là où le temps et l’espace sont élastiques, où tout est mouvant et la réalité n’est pas ce qu’elle semble être…

On ne vient pas s’encanailler, toucher de près la polémique, mais recevoir une forme de théâtre existentiel, fait de perceptions plus que d’analyses, au plus près de l’irreprésentable et face aux nombreux mystères qui entourent notre présence au monde. « Le fait que nous soyons nés sur cette motte de terre est, comme l’affirmait déjà Sophocle, la première des énigmes, une énigme beaucoup plus grande que le mystère de la mort ». Transcendantal !

Spectacle accueilli par le TNT et le théâtre Garonne

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.