banniere festival rue Ramonville
pub flash
Xconfessions banner 1

Point étape sur la situation du Pavillon Mazar

0
Du au Pavillon Mazar

Le 9 mai dernier, se tenait la 4ème réunion du comité de soutien liée à l’expulsion du Groupe Merci du Pavillon Mazar.

À ce jour, le dialogue est toujours engagé avec les tutelles (Mairie de Toulouse, Toulouse Métropole…) pour l’acquisition du bâtiment et son inscription dans le domaine public. Le rapport d’expertise pour chiffrer l’indemnité d’éviction devrait être rendu sous peu. Le Groupe Merci serait d’ailleurs prêt à réinjecter la compensation dans le rachat des murs. En vue de la candidature de la ville de Toulouse pour son inscription au Patrimoine Mondiale de l’Unesco, le Département de la Haute-Garonne se proposerait de financer à hauteur de 50% les travaux de rénovation et de rééquipement si nécessaire du théâtre. La Drac, qui a fait rédiger un courrier à l’adresse du cabinet de la Ministre de la Culture pour conforter la protection des murs sous l’égide théâtrale de l’ordonnance du 13 octobre 1945, envisagerait elle aussi de débloquer des crédits pour la réfection de l’édifice.

En parallèle un nouveau projet autour du lieu, attentif aux écritures contemporaines et à la recherche (que la Drac et la Région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon pourraient soutenir), est « en chantier ». Il comprend l’association du Groupe Merci avec d’une part des partenaires historiques comme Les Chantiers Nomades, et d’autre part des plus récents tels que le Conservatoire à rayonnement régional de Toulouse et Les LabOrateurs…

En attendant, le compte à rebours est enclenché car il reste peu de temps avant que le dossier passe en jugement. L’affaire est donc à suivre de très près…

A LIRE ou RELIRE, l’interview de Joël Fesel en mars qui se confiait sur l’avenir du Pavillon Mazar

Joël Fesel se confie sur l’avenir du Pavillon Mazar

EN SAVOIR + > www.pavillonmazar.com                   

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.