Circa 2018
pub flash

New School Circus : CIRCa, festival de cirque actuel

0
Du au Auch

En éclaireur avisé des talents de demain, CIRCa, festival du cirque actuel, veut placer les artistes au cœur de la cité pour créer des instants de rencontre et de transmission avec les différents publics. Entretien avec Marc Fouilland, son directeur qui nous parle de cette 29e édition.

Transmission

Marc Fouilland : Cette édition marque les 10 ans du projet « CIRCLE » qui sont des moments d’échanges entre des écoles supérieures de formations professionnelles du monde entier (Italie, Espagne, Australie, Danemark, Canada, Suède, etc.). À l’occasion de cet anniversaire, de concours avec la Fédération européenne des écoles de cirque, CIRCa reçoit 20 écoles qui se sont regroupées par deux pour présenter des petites formes témoignant de leurs esthétiques et de leurs pédagogies. Suivi d’un temps d’échange avec les spectateurs, ces présentations n’ont pas la prétention d’être une démonstration de prouesses, mais plutôt des témoignages de la manière dont chaque établissement appréhende le cirque. Le festival est à la fois un temps de spectacle pour les publics mais aussi de rencontre pour la grande famille du cirque très attachée à la notion de transmission.

 

L’exception française

Certains circassiens issus de ces formations et devenus par la suite professionnels ont pu être programmés dans le cadre de CIRCa. Ce qui explique la présence de spectacles d’artistes confirmés ou en devenir. La programmation souhaite témoigner des orientations vers lesquelles va le cirque en donnant une définition temporaire de son actualité, d’où l’appellation de cirque actuel. La totalité des créations présentées ont vu le jour dans les 12 derniers mois. CIRCa est sans doute l’événement le plus repéré en France par le réseau professionnel : 300 de ses acteurs en provenance d’une quarantaine de pays se déplacent pour découvrir des spectacles et se tenir au courant des avancées créatives. L’une des particularités de la France est d’être reconnue pour avoir une vision assez pionnière et archétypale du cirque contemporain qui aujourd’hui fait école dans le monde.

Inclassable

Le cirque est de plus en plus difficile à définir car surprenant. Il se moque de toutes les définitions qu’on voudrait bien lui imposer. Il joue avec les porosités qu’il entretient avec d’autres arts vivants (cinéma, opéra, musique, arts plastiques). C’est le cas de la Cridacompany que l’on suit depuis très longtemps. Dernièrement, nous l’avons accueillie en résidence pour sa future création Mama/Papa Carnaval. Les deux artistes fondateurs, Jur Domingo et Julien Vittecoq, ont ressenti le besoin de reprendre des risques dans leur façon d’écrire et de travailler. Ils ont décidé d’œuvrer séparément en invitant chacun un artiste (Marta Torrents et Claudio Stellat) pour former deux duos : un féminin et un masculin. C’est un objet assez étrange qui comme toujours dans leurs spectacles donne au spectateur l’entière liberté de lire et d’interpréter ce qu’il voit.

EN SAVOIR +

 

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.