Banniere Altigone saison 2017-2018

S’il te plaît, fabrique-moi une maison

0
Du au

L’association Bois & Cie conçoit des habitats démontables à vocation sociale. C’est autour d’un café pris au Multiple, un espace dédié à l’économie sociale et solidaire, que Chloé Viénot, chargée de projet de l’association nous parle de cette initiative et des enjeux de la transmission des savoir-faire liés aux métiers du bois.

Pourquoi un habitat démontable ?

Chloé Viénot : Fabriqué à partir de rebuts de bois, cet habitat écologique modulable a pour vocation de répondre à des problèmes de logements et d’hébergements d’urgence. C’est-à-dire, de travailler avec des bailleurs sociaux, les collectivités locales et des acteurs de l’insertion par le logement.

Nous avons par ailleurs identifié l’habitat léger de loisirs comme un marché secondaire qui nous permettrait d’assurer la viabilité du projet sur du court terme en le vendant sous la forme de chalets et de mobil-homes démontables. Actuellement, la production a commencé, il faut que nous cherchions des ventes pour financer les investissements afin de continuer à développer le projet initial.

À quel moment avez-vous pensé à ce type de logement ?

Il y a 6 ans, des adhérents de l’association qui avaient des soucis de logement se sont dits en réponse au problème : « on pourrait se construire des maisons en palettes ! » Avec le temps, cette initiative a rassemblé une centaine de personnes : architectes, menuisiers, charpentiers, etc.

L’association s’est structurée lorsqu’il a été décidé que l’orientation stratégique de son développement allait passer par la mise en place de l’habitat démontable.

Comment en fabrique-t-on ?

Ce sont des modules conçus en atelier (isolés par de la laine de bois) qui sont associés les uns aux autres. Ils sont manu-portables pour être ensuite montés sur le lieu d’implantation. En fonction de l’exposition, des envies personnelles, on peut placer portes et fenêtres à l’endroit souhaité.

C’est un mode d’assemblage assez simple, basé sur un système de boulonnage. Ce ne sont pas des maisons qui sont faites pour être démontées tous les quinze jours. Mais elles peuvent être modulées et démontées en fonction des besoins. On est sur de l’habitat pérenne avec une durée de vie de 50 ans.

Qui les conçoit ?

Ces habitations ont été conçues dans le cadre d’un chantier expérimental appelé le programme R&D, mené en partenariat avec Emmaüs basé à Labarthe-sur-Lèze. C’était l’occasion de mettre en place le processus de production, en testant la construction d’habitats dans le cadre d’un Atelier Chantier d’Insertion. On y a implanté la version 2 dans laquelle vit actuellement un couple de compagnons. Leurs retours nous permettent de tester différents choix techniques.

Quel avenir pour l’habitat démontable ?

Depuis le début, la question du vivre ensemble est une dimension forte du projet. Ce qui nous fait rêver, c’est de travailler sur les questions d’agencements de plusieurs vies communes à travers l’aménagement d’habitats.

Pour l’instant, nous n’avons pas encore développé le volet dédié aux énergies renouvelables, mais cela fait partie des perspectives sur lesquelles nous souhaiterions travailler. En attendant pour viabiliser le projet, nos enjeux pour 2017 sont de trouver de nouveaux locaux et d’assurer la vente.

EN SAVOIR + sur Bois & Cie

Share.

Leave A Reply