banniere festival rue Ramonville
pub flash
Xconfessions banner 1

La vitalité de la céramique

0
Du au Fondation Espace Ecureuil

CHRONIQUE – H.A.D, hier, aujourd’hui demain à la Fondation Espace Ecureuil pour l’art contemporain

L’Espace Ecureuil, refait à neuf, accueille les travaux de deux céramistes Haguiko et Jean Pierre Viot.

Haguiko, était architecte au Japon, pays de la céramique. Venue en France pour voir comment ça se passait ailleurs, elle a fini par y rester il y a une trentaine d’années et a construit avec Jean Pierre Viot leur maison et leurs ateliers respectifs.

Conçu pour l’Espace Ecureuil

Ils ont conçu cette exposition spécialement pour ce lieu réaménagé : la Fondation Espace Ecureuil.
Leurs œuvres antérieures sont installées dans les caves, les pièces d’aujourd’hui, spécialement engendrées pour cet espace, dans la belle salle des colonnes.

« Un dialogue s’instaure entre l’univers de ces deux céramistes : le silence, le blanc, le noir, le sol, l’horizontalité pour Haguiko, la verticalité, la couleur, aller du sol au mur, s’éparpiller sur le mur pour Jean Pierre Viot. »

Cette exposition, c’est une promenade à la fois sereine et forte, car on sait bien et on sent bien à quel point la pratique de la céramique est physique, sensuelle, et spirituelle, « à la fois tendre et rigoureuse » comme dit Haguiko.

Colonnes vivantes de terre crue La vitalité de la céramique

Jean Pierre Viot, passionné depuis longtemps et pour longtemps encore affirme que « quand tu as un pain de terre devant toi, tu es libre ».

Les colonnes de terre crue de l’exposition sont vivantes, la terre va sécher, craqueler, changer de couleur et d’odeur. Au bout de quelques semaines d’exposition, les artistes reviendront et interviendront à nouveau sur leurs pièces, en dialogue avec leur propre vie.

Bols et pixels

Le grand mur de la salle des colonnes est une espèce d’hommage au bol, très probablement le premier ustensile créé par l’homme il y a des millions d’années et toujours quotidiennement utilisé aujourd’hui. Jean Pierre Viot travaille là aussi avec le temps puisqu’il traite ces bols cuits et vivement colorés à la manière des pixels d’aujourd’hui.

De loin, on se trouve devant une troublante image très pixelisée, de près on découvre qu’il s’agit de bols accrochés au mur, travaillés un par un d’une manière spécifique. Une belle exposition créée par de belles personnes.

EN SAVOIR + sur H.A.D

 

film Haguiko-Viot-realisation F.Talairach from FONDATION ESPACE ECUREUIL on Vimeo.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.