pub flash

Trois spectacles à partager pour un début d’année en famille

1
Du au Toulouse et agglomération

De la danse, de la musique et du théâtre. Pour débuter l’année douceur, voilà trois spectacles jeune public à vivre et à partager en famille.

Grands petits départs

18 au 28 janvier / Théâtre du Grand Rond
Inspiré de l’ouvrage Départs d’enfants de Nicolas Gerrier, quatre destins d’enfants sont tirés au sort et racontés par deux protagonistes espiègles. Avec des chansons bidouillées et pétaradantes, la Cie Les Voyageurs Immobiles signe ici une pièce pour les enfants, pleine de sensibilité où chaque envol est une aventure vers l’apprentissage de la vie.

Celle d’Anna qui fugue, d’Aymeric qui déménage, de Julien qui se sépare de son doudou pour la rentrée des classes… Incarnés par des marionnettes manipulées avec virtuosité, petits et grands se retrouveront dans ces fragments de vie. A partir de 6 ans.

Maman Baleine

18 janvier / Espace Job
Dans ce conte musical, premier volet du triptyque C’est ma maman traitant de la relation mère-enfant, babillages et violoncelle s’entremêlent. On accompagne maman baleine et son baleineau, de la naissance à la toute première respiration à la surface.

On vit leurs petites et grandes angoisses, comme la peur de se perdre dans le grand océan. Heureusement, les câlins et les mots doux rassurent.

Douillettement enveloppé dans le dispositif scénique, on vit avec bébé une expérience sensorielle à l’écoute de sons aquatiques, sous-marins et chants de baleine, reprend les gestuelles des deux interprètes, s’allonge, chantonne… devenant nous aussi Maman baleine et son baleineau. A partir de 3 mois et jusqu’à 3 ans.

Divagations

11 janvier / Centre culturel de Ramonville
Nouvelle création de la Cie L’une et l’autre, ce spectacle de danse à l’adresse du jeune public est une exploration dans le monde de la peinture en compagnie de trois personnages mutins qui redécouvrent à leur manière les tableaux de Loïe Fuller, Edvard Munch, Toulouse Lautrec…

Ces trois danseurs évoluent au sein d’une galerie matérialisée par la technique du mapping vidéo, accompagnée par une bande sonore, par moment interprétée en live.

Glissant sur la surface de la toile, il n’est pas dit que ce trio de coquins ne bascule pas de l’autre côté ! A partir de 5 ans

 

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.