Seuls : de la BD au cinéma

0
Du au

La transition d’une BD culte chez les ados au cinéma n’était pas chose facile, que ce soit par la matière très dense du matériel de départ (quelque part entre Lost et Sa majesté des mouches autour d’enfants qui se retrouvent seuls sur Terre) ou le contexte d’un cinéma de genre français peu enclin à s’essayer au blockbuster.

David Moreau s’en tire pas mal en retrouvant l’atmosphère inquiétante de la BD comme à ses personnages complexes. Le virage final laisse malgré tout l’impression d’assister à un pilote de série télé prometteur à défaut d’être pleinement convaincant.

Partager.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire