Banniere Altigone saison 2017-2018

Lou Broquin, l’ADN artistique

0
Du au Odyssud

À l’orée de ses 30 ans, Lou Broquin directrice de la Compagnie Créature, a déjà un parcours artistique étourdissant. Comédienne, plasticienne, metteuse en scène et conceptrice, elle sera à Odyssud avec sa dernière création : Héritages. Portrait.

Fille d’Odile Brisset et de Michel Broquin, co-fondateurs de la Compagnie Créature, Lou Broquin répond simplement « Et pourquoi pas ? » quand on lui demande pourquoi elle a choisi de suivre la même voie que ses parents.

Dans les gènes

Un choix qui n’a pas été si évident car « C’est dur d’avoir une légitimité quand on suit le parcours de ses parents. J’ai l’impression que ma construction en tant que personne s’est faite conjointement avec ma construction artistique. J’ai grandi dans des théâtres, c’est inscrit en moi et ça constitue une vraie matière. » Cette matière est la base de son inspiration artistique. Lou confie « tout ce qui m’entoure me nourrit ! ». Elle intègre professionnellement la compagnie à 16 ans et ne cesse depuis de donner forme à des univers qui touchent à l’intime et où se rencontrent le théâtre, la musique, le masque et la marionnette.

Héritage et transmission

Chaque création est une étape. L’Égaré en 2012, a été le premier spectacle pour lequel elle a compris les enjeux liés à la mise en scène. Lalènne en 2014, qu’elle cosigne avec sa mère, a été un passage de relais. « Quelque part, c’est le moment où elle m’a remis les clefs de la compagnie. » Pour Bouchka, c’est la dernière phrase de l’ouvrage Demain il fera jour qui a résonné intensément. « Quand j’étais enfant, j’avais besoin qu’on me dise tous les soirs à demain. Cela signifiait que tout était à nouveau possible. »
Héritages est sa prochaine création. Pour cette œuvre elle a fait appel à Bernard Friot à qui elle a proposé d’écrire sur l’héritage familial. « C’est la première fois que je travaille avec un auteur. Cette rencontre a été hyper importante, j’ai trouvé un alter ego ».

Héritages est l’histoire loufoque d’un couple qui se retrouve parents après avoir «  joué » à créer un enfant sur tablette. « Je crois que la question de l’héritage me titille depuis un moment. Ce qui m’animera toujours c’est d’essayer de comprendre comment exister dans ce monde-là, comment y trouver sa place et s’accepter tel qu’on est ».

EN SAVOIR + sur la Compagnie Créature

 

Lalènne

Share.

Leave A Reply