Banniere Altigone saison 2017-2018
PlacedelaDanse-CDC

Première brique : des pionniers de l’innovation sociale

1
Publié le

Incubateur d’innovation sociale porté par Midi-Pyrénées Actives et Toulouse Métropole, Première Brique déniche et accompagne celles et ceux qui entreprennent d’inventer la société de demain. Rencontre avec Claire Landat, chef de projet en innovation sociale chez Première Brique.

Première Brique, kézako ?

Claire Landat : Première Brique est née des suites d’un diagnostic participatif, rassemblant des acteurs du territoire, organisé par la Métropole de Toulouse dans le cadre de sa politique en faveur de l’économie sociale et solidaire. Au vu de cette étude, nous nous sommes rendu compte qu’il manquait une étape : celle de l’accompagnement à l’émergence de projet, c’est-à-dire le passage entre l’idée et sa concrétisation.

Souvent plus longs à mettre en place que ceux traditionnels, les projets d’innovation nécessitent de faire de la recherche et du développement, mais également des démarches participatives associant souvent plusieurs participants (collectivités, usagers, habitants…) Fort de ce constat, nous avons décidé de créer un dispositif d’incubation.

Incubation ?

C. L. : C’est vraiment l’étape où l’idée est définie et mûrie. Pendant 6 à 18 mois nous accompagnons des porteurs de projets en les plongeant dans le tunnel de la création d’entreprise avec des ateliers collectifs animés par des experts sur différentes thématiques : interroger l’innovation de son projet, l’impact recherché, créer un modèle économique, penser sa stratégie commerciale…

Nous les mettons également en réseau avec d’autres professionnels du territoire local et national afin de les aider à résoudre des problématiques spécifiques.

Les candidats accompagnés sont sélectionnés via un appel à projets…

C. L. : Mis en place pour la deuxième fois fin 2016, huit candidatures ont été retenues. Nous souhaitons que les projets proposent de changer, voire d’inverser notre regard sur une idée, un service lié à des fragilités sociales (perte d’emploi, maladie, monoparentalité…), de la gestion des ressources (eau, déchets…) et de l’artisanat.

Quels sont ces lauréats ?

C. L. : Parmi eux il y a Allô Bernard qui propose des services auprès des seniors isolés, Vavz un projet lié à la création d’un système technologique pour économiser l’eau « bleue », Saveurs d’Exil qui souhaite valoriser les demandeurs d’asile avec un service de traiteur mettant en oeuvre leurs savoir-faire en cuisine pour créer du lien entre des parcours de vie et les clients.

EN SAVOIR + sur Première Brique

Share.

Leave A Reply