Banniere Altigone saison 2017-2018
PlacedelaDanse-CDC

Mots à l’honneur

0
Du au Théâtre du Pavé

Le Théâtre du Pavé a lancé le coup d’envoi des présentations de saison : fidèle à son goût pour les classiques revisités, mais aussi pour le travail des compagnies régionales, il annonce une saison faite de grands textes, de plaisir des mots et de comédiens qu’on aime. What else ?

Des auteurs fétiches

En matière de dramaturgie, la fidélité a ceci de bon qu’elle donne aux auteurs qu’on affectionne le goût sans cesse redécouvert des plaisirs simples mais inégalés : Molière, Beckett, Shakespeare, ils sont peu nombreux finalement mais inépuisables.

Francis Azéma, après le projet Noir Lumière et sa reprise de classiques épurés, après une Bérénice joué à lui tout seul, anticipe cette saison l’anniversaire des bientôt 400 ans du sieur Poquelin à travers son projet Molière 2022.

Souhaiter un joyeux anniversaire à Molière en soufflant chaque année quelques bougies devant un de ses chefs d’oeuvre, telle est l’ambition du Pavé qui oeuvre sans relâche à la (re)découverte des auteurs du XVIIe siècle.

C’est Georges Dandin, comédie féroce et tableau de moeurs prémonitoire de toute l’oeuvre qui ouvrira donc le bal, à compter du 21 septembre, accompagnée en janvier du Loup et le loup, une reprise des Fables de La Fontaine racontées aux plus grands, puis de La critique de l’école des femmes en février, où Molière dresse un éloge fantastique du théâtre.

Duras, Whitman et consorts

Autre auteur phare du Pavé, Marguerite Duras trouve en la personne de Corinne Mariotto une formidable… cuisinière. Laquelle sait mieux que personne faire rimer soupe aux poireaux et littérature. Thomas Bernhard, Matei Visniec, le grand Walt Whitman par la voix d’Olivier Jeannelle, Emile Ajar Romain Gary adapté et incarné par Denis Rey (photo), Gombrowizc, Ovide totalement retraduit et dépoussiéré, Marivaux, tous résonnent de leurs mots inaltérables sur la scène du Pavé cette prochaine saison.

Jusqu’aux grands noms de la chanson française, Barbara, Gainsbourg, Brassens, Ferré, tous lus en musique par Sylvie Maury. Ou par Bruno Ruiz qui célèbre les plus fameux des années 70.

EN SAVOIR + sur la saison du Théâtre du Pavé

Share.

Leave A Reply