Banniere Altigone saison 2017-2018
PlacedelaDanse-CDC

Une saison à la Cinémathèque

0
Du au

Plus qu’une simple salle de cinéma, la Cinémathèque de Toulouse a pour mission la préservation, la restauration et la diffusion du patrimoine cinématographique mondial. Au rythme d’une quinzaine de projections hebdomadaires, sa programmation s’articule autour de thématiques, d’hommages à des réalisateurs et/ou des acteurs, et propose des aperçus sur un genre particulier ou sur une production nationale. Sans oublier les nombreux ciné-concerts et les festivals.

On vient rue du Taur pour voir ou revoir les « classiques », mais aussi des œuvres récentes, méconnues, voire peu ou mal distribuées. Des personnalités du cinéma (acteurs, réalisateurs, critiques…) sont régulièrement invitées pour présenter leurs films, ou une séance particulière.

Il ne faut pas oublier le hall de ce « musée vivant du cinéma », qui propose régulièrement de superbes expositions. Affiches de films, photos de tournages ou Unes de revues spécialisées issus des collections accompagnent la programmation, dont voici un aperçu pour cette saison 2017/18.

Des festivals à gogo

3 au 11 novembre : Histoires de cinéma

9 au 17 février : Extrême Cinéma – 
Insolite et décalé, souvent dérangeant, le festival Extrême Cinéma explore
les marges du cinéma bis et du film de genre, de l’horrifique au nanar flamboyant, en passant par le gore, ou autres fantaisies sexuelles pimentées. C’est l’occasion de goûter à de nombreuses curiosités cinématographiques loin du politiquement correct et possédant son panthéon adulé de vedettes, pour un cinéma toujours inventif et peu diffusé en salles.
du 13 au 18 avril 2018 : Cinéminots – Axé sur le cinéma jeune public, le festival propose projections, ateliers, rencontres et animations. Ce festival fait partie des nombreuses activités éducatives et culturelles proposées par la Cinémathèque.
du 6 juillet au 25 août 2018 : Cinéma en plein air – 
Chaque été des séances de cinéma sont organisées dans la cour intérieure de la Cinémathèque. Tous genres et toutes nationalités confondus sont présentés, du « classique » au film populaire. Des projections spéciales ont également 
lieu dans le jardin Raymond VI, près du musée des Abattoirs.

Événements et rétrospectives

Un retour sur le cinéma de Derek Jarman (en partenariat avec le Théâtre Sorano), de Costa-Gavras, ou sur celui du finlandais fumant Aki Kaurismäki (mois de mai), sur le cinéma espagnol Quinqui (en partenariat avec Cinespaña)… mais également un hommage à Danielle Darrieux, à l’occasion des cent ans de l’actrice. Qu’est-ce-que le cinéma ? (en partenariat avec la revue les Cahiers du cinéma), Militer avec le cinéma / Militer pour le cinéma (à l’occasion des 50 ans de Mai 68)… ou bien encore Les films qu’il faut avoir vus font également partie du programme cette année.

À noter également le Centre de conservation et de recherche situé à Balma, véritable mine d’or du cinéma, qui réunit les collections de films (environ 45 000 copies inventoriées), d’affiches ou autres documents (environ 75 000 affiches, plus de 500 000 photos…)

EN SAVOIR + sur la Cinémathèque de Toulouse

Share.

Leave A Reply