Banniere Altigone saison 2017-2018
PlacedelaDanse-CDC

Poupées numériques

0
Du au Les Abattoirs

FLASH A VU – Les Abattoirs / Frac Occitanie Toulouse propose l’exposition Suspended Animation. A travers les œuvres numériques de neuf artistes internationaux, cette expo questionne « l’impact des mondes virtuels sur l’expérience physique tangible ».

Corps réel / corps virtuel

Le 1er étage du musée se présente comme un labyrinthe sombre où
 l’on déambule d’un espace à l’autre, guidé par les bruissements des différentes installations vidéo. Un monde d’avatars construit par des artistes manipulant l’image numérique, et traduisant une humanité virtuelle créée par les plus vraiment nouvelles technologies. Cet univers synthétique possède en lui-même ses propres limites, dues à l’obsolescence programmée induite par les avancées technologiques du médium.

D’où un sentiment de « déjà vu », les formes esthétiques générées par ordinateur étant devenues aujourd’hui des images parmi tant d’autres, et que l’on retrouve partout : vidéo Youtube, films Pixar ou autre Avatar à la James Cameron, spots publicitaires, etc.

Les « répliquants » se répliquent

Face à cette « évidence » des images et des concepts développés, certains artistes comme Kate Cooper (EU) ou Ian Cheng (EU) tirent leurs épingles virtuelles du jeu. La première met en scène les corps de modèles féminins générés par ordinateur dans une installation roublarde, tandis que le second crée par des programmes informatiques des œuvres qui génèrent leurs propres vies.

L’exposition offre malgré tout des mises en abyme un peu vaines, à l’image de l’avatar de Barak Obama de Josh Kline (GB), donnant l’impression générale d’un serpent qui se mord la queue.

Marguerite Humeau, Echo

La jeune artiste est mise à l’honneur avec son œuvre Echo, énorme sculpture d’une éléphante sous perfusion gisant dans la nef des Abattoirs. Ce pachyderme à l’agonie, dont on perçoit le
râle, est l’élément isolé d’une installation intitulée FOXP2, réflexion plus large sur la conscience animale.

Travaillant régulièrement avec des zoologues, biologistes ou psychologues, Marguerite Humeau parvient à créer une beauté et une poésie des formes sous-tendant son propos pertinent.

Echo

Marguerite Humeau, Echo, 2016 © Sylvie Leonard

EN SAVOIR + sur ces propositions des Abattoirs

Share.

Leave A Reply