pub flash
banniere Flash

Le Grenier de Toulouse enfin chez lui

0
Du au Tournefeuille

Après des tas d’escales et divers lieux de vie c’est désormais officiel, la compagnie du Grenier de Toulouse née en 1945, a enfin un toit en dur. La Maison du Grenier, ce bel endroit flambant neuf sera officiellement ouvert au public le 25 septembre à Tournefeuille.

Stéphane Batlle et Pierre Matras codirigent le projet artistique depuis une quinzaine d’années avec un enthousiasme qui a certainement beaucoup joué dans l’issue positive qu’ont obtenu leurs efforts.

Après le Toulouse des débuts, ils ont été hôtes d’un temps au Moulin de Roques puis nomades un peu incertains : les comédiens du Grenier, pour la plupart cumulant les casquettes d’acteurs et de metteurs en scène, ont fini par trouver refuge à Tournefeuille où la troupe conçoit et joue ses spectacles tout en développant en parallèle d’autres cordes à son arc.

Coaching, formation, communication ou développement personnel en entreprise, le Grenier a su mettre en avant ses talents pour nourrir des partenariats et développer un solide appui du mécénat.

Ce soutien, allié à celui sans faille des collectivités, permet donc au collectif de s’enorgueillir aujourd’hui de ce nouveau lieu de vie, entièrement dédié à deux axes fondamentaux : la création (le lieu va voir naître toutes leurs prochaines pièces) et la formation (il abritera une école d’art dramatique ouverte à tous les âges).

Cette année sera chargée puisqu’il va falloir mener de front la mise en route de ce bel outil et la reprise de quelques grands succès : Vol au-dessus d’un nid de coucous ouvrira les festivités, suivi par Désiré de Sacha Guitry, puis par l’excellent Oscar et la dame rose.

Cyrano de Bergerac un gros morceau de répertoire sera suivi du Grenier fait son one-man-show, chaque comédien reprenant ces sketches de leurs humoristes favoris ! Le hit absolu Un fil à la patte est à revoir sans modération. Biographie de la faim et Le portrait de Dorian Gray deux adaptations romanesques sont séparées par la reprise de L’histoire extraordinaire de Basile Vincent, une fantaisie burlesque à la sauce Tex Avery. Du pain sur la planche donc !

EN SAVOIR + sur la Maison du Grenier

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.