Banniere Altigone saison 2017-2018
PlacedelaDanse-CDC

Jeune création et nouvelles formes au Sorano

0
Du au Théâtre Sorano

Bien sûr il prend racine dans une grande tradition de théâtre à Toulouse mais le Sorano a désormais aussi le regard tourné vers l’avenir, s’ouvre aux nouvelles formes et défend la jeune création.

Impulsée et orchestrée par son directeur Sébastien Bournac, c’est une saison dynamique, ouverte aux nouvelles formes et défendant la jeune création qui se prépare au Sorano. Il fera bon venir la savourer, non seulement dans sa jolie salle
 à l’italienne mais aussi au sympathique bar du hall, voire aux beaux jours à l’air libre sur le parvis.

Le théâtre de demain commence aujourd’hui

Parmi les leitmotivs du
 lieu, bâtir un projet théâtral autour de la jeunesse est un gimmick : rien d’étonnant donc à ce que cette deuxième saison du lieu s’ouvre sur un Tartuffe remis au goût du jour par la troupe éphémère des jeunes acteurs du Sorano. Sans décor ni costume, mais avec l’énergie de leur jeune âge rendant toute sa fraîcheur et sa malice à ce vieux Molière !

Suivis de près par Manu Galure, en concert avec son piano avant de partir sur les routes de France, à pied et en chansons (Les soirs du grand départ). Autres trublions les compères du Cirque Galapiat joueront les Parasites dans un univers visuel et musical à mi-chemin entre Mad Max et le théâtre de Beckett.

De quoi mettre tout le monde en forme pour
le festival Supernova, dédié à la jeune création, qui illumine novembre : Yohan Bret s’attaque à la poésie de Maeterlinck pour explorer le thème de l’enfance sacrifiée dans La mort de Tintagiles, tandis que le collectif belge Raoul Collectif définit ce qu’est la libre pensée avec un humour à l’acide (Rumeur et petits jours). Lorraine de Sagazan s’attaque aux couples 
en déréliction de Lars Noren (Démons) tandis que Pauline Bayle et ses comédiens réinventent l’Odyssée d’Homère.

Ubu, Yolande Moreau et le Groupe Merci

À ne pas rater la reprise de J’espère qu’on se souviendra de moi et toute la collection de femmes libres qu’offrent les propositions et les comédiennes de la première édition de La Collection : Yolande Moreau, Claude Degliamme, Céline Cohen, Nadège Prugnard, Norah Krief et bien d’autres. Ceci avant d’entamer les festivités du mois de mai qui s’annonce festif, Ubu d’Olivier Martin-Salvan voisinant avec le Groupe Merci Juste avant la retraite…

EN SAVOIR + sur la saison du Théâtre Sorano

Share.

Leave A Reply