Banniere Altigone saison 2017-2018
PlacedelaDanse-CDC

Saison de transition sensible et pleine de promesses au TNT

0
Du au TNT

Dernière saison pour duo Mélinand-Pelly puisque la direction reviendra bientôt à Galin Stoev, bulgare de naissance et créateur ouvert à l’international. Pour leurs derniers mois, les directeurs 
sortants ont partagé avec
 lui la programmation

Il est central : le TNT jouxte la FNAC et les cinémas et accueille tous les publics, jeunes compris, malgré ses airs de grosse boutique impressionnante. C’est la dernière saison, la 10e, du duo Mélinand-Pelly puisque la direction reviendra bientôt à Galin Stoev, hongrois de naissance et créateur ouvert à l’international.

Pour leurs derniers mois, les directeurs 
sortants ont partagé avec
 lui la programmation d’une 
saison où l’on trouve autant
 de théâtre que de danse, de
grands formats que de petits
 morceaux : comme chaque
 année le lieu accueille en effet 
cette saison de nombreux
 spectacles, offrant un large panorama de la création actuelle pour tous les publics.

Zygel, Proust, Agassi et Gamblin

C’est une saison d’où émergent quelques créations, des délités réconfortantes avec des lieux et artistes partenaires et de nouveaux artistes associés qui préfigurent le passage de relais : un hommage à Prévert, mis en scène par Laurent Pelly (Sur la tête) ouvre le bal début octobre, tandis que l’autre création maison, celle d’Agathe Mélinand sur Jean Santeuil de Proust suit juste après  en novembre, le même mois se clôturant sur la venue habituelle elle-aussi de Jean-François Zygel en ciné-concert.

À noter, des rebonds thématiques qui traversent la programmation puisque c’est encore Proust qui ouvrira le mois suivant, dans une création en solo de Yves-Noël Genod  proche de la performance (La Recherche).

Des seuls en scène épidermiques et sensibles ensuite : Jacques Gamblin avec son journal d’écriture, Je parle à un homme qui ne tient pas en place, et bien plus tard Rachida Brakni dans Je crois en un seul dieu où la comédienne incarne trois femmes différentes, une israélienne, une palestinienne et une militaire américaine… et leurs trois visions d’une même réalité.

L’impulsion du nouveau directeur se fait sentir à travers sa création Danse « Dehli » un projet créé avec la troupe du Théâtre national de Sofia et également à travers son choix des jeunes artistes associées que vont être Maëlle Poésy et Marie Rémond dont on découvrira pour commencer la biographie inclassable d’Agassi (André). À suivre donc…

EN SAVOIR + sur la saison du TNT

Share.

Leave A Reply