Banniere Altigone saison 2017-2018
PlacedelaDanse-CDC

BD à Colomiers : un festival tonique et audacieux

0
Du au Colomiers

Pour sa 31e édition, le festival BD de Colomiers maintient sa ligne artistique originale qui consiste à faire rencontrer la bande dessinée et l’illustration avec d’autres formesartistiques telles que les arts de la scène, la musique, des lectures publiques, des expérimentations numériques.

Cette année encore peut-être plus que précédemment, ce sont des petites maisons d’édition, des jeunes auteurs et non les têtes d’affiche qui sont sur le devant de la scène du festival.

Il dure trois jours, mais la ville de Colomiers va vivre plusieurs semaines dans ce tourbillon de créations, grâce à des expositions dans plusieurs lieux de la ville : le Pavillon Blanc Henri Molina, l’espace Lucien Blazy, les commerces, le cinéma et aussi en dehors de la ville : dans les librairies toulousaines, le Quai des Savoirs, le Bikini.

Cette année, l’affiche a été confiée à la jeune auteure : Maïté Grandjean. Elle a eu carte blanche et nous propose une image à la simplicité ambigüe, subtile, légèrement inquiétante, « sur le mode des paysages intérieurs. » Et pour que cette atmosphère gagne les lieux publics, une vingtaine de ses illustrations seront présentées en plein air dans le square Saint Exupéry.

Pépites et classiques

Pendant le festival, Les Pépites révèlent quelques maisons d’éditions à travers des expositions, ateliers, dédicaces et autres surprises. La façade emblématique du Pavillon Blanc conçu par Rudy Ricciotti sera transformée par une fresque éphémère et poétique de Jérôme Souillot.

Il sera aussi le lieu privilégié pour pérenniser la vitalité de ce festival au-delà du 18 novembre. Avec l’exposition de Julia Marti, et avec, sur le parvis, l’univers désopilant et vertigineux de Paul Kirchner (illustration), auteur américain né en 1952. Il y expose The Bus, une série d’histoires bâtie autour d’une situation terriblement ordinaire : un homme qui attend son bus. Ces situations basculent ensuite toujours dans un univers « désopilant et vertigineux »

EN SAVOIR + Festival BD de Colomiers

Share.

Leave A Reply