Circa 2018
pub flash

Echapper à la modernité

0
Du au Théâtre du Pavé

Gustave n’est pas moderne, c’est une histoire d’amitié entre l’auteur de la pièce, Armando Llamas et les comédiens et metteurs en scène, Jean-Marc Brisset, Philippe Bussière et Laurent Ogée. Mais c’est également le récit d’une échappée. Celle de deux amants partis s’exiler en campagne, explorer avec gravité et trivialité le modernisme de notre société. Deuxième naissance pour cette création portée par AVV – Les Baratineurs qui fait ses
premières toulousaines au Théâtre du Pavé. Interview.

Anti-conformisme

Laurent Ogée : La pièce est inspirée de Bouvard et Pécuchet de Flaubert. Ce sont deux garçons dans la quarantaine qui se rencontrent, et décident de quitter Paris pour se retrouver à la campagne afin de vivre une relation amicale et amoureuse et éprouver tout ce qui se fait de moderne à leur époque : la posture politique, le retour à la nature… Cette succession d’expériences est un échec et abouti symboliquement à celui de leur liaison.

Écriture provocatrice

L. O. : L’auteur Armando Llamas était un ami. Homosexuel d’origine espagnole, il écrivait en français. Son écriture appartient aux années 80-90 où nous étions en apparence dans une grande libération des moeurs et de la morale. Ce qui lui a permis de créer une pièce provocante et provocatrice et d’aborder des sujets comme l’homosexualité, l’inceste, le meurtre… Nous sommes actuellement dans une grande régression morale et philosophique et finalement cette pièce se révèle être davantage une poudrière qu’il y a 20-25 ans.

Renaissance

L. O. : Gustave n’est pas moderne a été monté une première fois en 1999, quand nous avions 30 ans. Les personnages avoisinant la quarantaine, cela nous a paru intéressant de reprendre cette écriture avec l’âge réel des rôles. Lorsque nous l’avons créée, nous étions dans une projection : « Qu’est-ce que c’est la vieillesse, sinon la maturité de quelqu’un ». Aujourd’hui, nous sommes, malheureusement pour nous, dans cette maturité-là ! (rires). Nous notre plaisir c’est de faire du théâtre, et d’essayer de raconter des choses sur la réalité du monde. Je crois que cette pièce y participe comme tout ce que nous essayons de faire.

EN SAVOIR + sur Gustave n’est pas moderne

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.