PlacedelaDanse-CDC
Banniere Altigone saison 2017-2018
pub flash

Expos : notre sélection de décembre

0
Du au CCHa Centre d'art et de photographie de Lectoure

Du design à Négreplisse, de l’architecture à Toulouse, de la photographie à Lectoure. Voilà notre sélection d’expos pour ce mois de décembre.

Contrairement au gibier / > 21 janv. / La cuisine, Nègreplisse

L’exposition du duo de designers graphiques Rovo (Sébastien Dégeilh et Gaëlle Sandré) fait suite à une résidence menée entre février et juin 2017 autour de Montauban, et centrée sur les relations qu’entretiennent les « signes » (panneaux routiers, affiches diverses, monuments, sculptures de portails…) avec les lieux. Leur exposition au centre d’art et de design La cuisine résume ces expérimentations artistiques en installations, maquettes et images, le tout couplé à l’édition d’un livre, Couleurs véritables. Ce dernier rassemble leur collecte d’indices disparates rencontrés lors de la résidence.

La maison Farnsworth / > 13 janv. / CCHa

La maison Farnsworth, imaginée par Ludwig Mies van der Rohe entre 1945 et 1951 est l’une des réalisations les plus emblématiques de l’architecte. Cet édifi ce, construit sur pilotis, et situé dans un domaine boisé de la banlieue de Chicago, est fait d’immenses surfaces vitrées ouvertes sur la nature. Dessins, maquettes et photographies de l’exposition permettent d’apprécier la beauté rigoriste de cette maison rectangulaire faite d’une pièce unique, et pensée pour s’intégrer totalement à l’environnement. Une réussite exemplaire, pour un bâtiment d’une beauté inégalée, en béton, verre et acier.

Il était une fois le territoire / > 4 mars / Centre d’art et de photographie de Lectoure

Au premier étage, la cartographie imaginaire de Géraud Soulhiol envahit les murs, complétée par des dessins délicats faits à la gouache et à l’aquarelle. Le photomontage géant réalisé à partir d’images satellites fait écho à des miniatures superbes convoquant l’histoire et les références architecturales : série de ponts, de tours rêvés ou existants, cet Utopia personnel s’agrémente de sous-tasses en céramique décorées d’une nature dessinée au café soluble. Si l’on veut pénétrer dans ce paysage, il faut descendre au rez-de-chaussée et emprunter les chemins vicinaux sauvages de Sabine Delcour représentés dans ses photos grand format.

Share.

Leave A Reply