Circa 2018
pub flash

Public or not

0
Le Le Moulin de Roques

Ces deux musiciens sans instruments de la compagnie Sons de toile utilisent comme matière première les sons que les spectateurs produisent. Dans Zou, avec le brouhaha, les rires, les exclamations ils construisent une pièce sonore où s’enchaînent polyrythmies et polyphonies.

Puis leur estrade devient une caisse de résonance sur laquelle ils scandent le tempo ; sur leurs torses, leurs mains roulent comme sur un tambour et avec leurs bouches, leurs gorges, ils susurrent, grognent, sifflent, chantent des mélodies entraînantes.

Le public se prend alors au jeu de l’échange. Petits et grands claquent dans leurs mains, reprennent les gimmicks des artistes, s’enivrent de musique, et rient avec eux

EN SAVOIR + sur Zou

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.