Circa 2018
pub flash

Le corps et la mémoire

0
Le Espace JOB

Iceberg, la nouvelle création de l’association Amphi-Théâtre de l’UT Capitole mise en scène
par Julie Pichavant, comédienne et performeuse (Compagnie Zart), s’interroge sur la dynamique
autodestructrice de notre société.

L’expérience polymorphe de la Compagnie Zart

Fondée en 2008 par Julie Pichavant, la Compagnie Zart collabore avec des plasticiens,des auteurs et crée des oeuvres « polymorphes » où le théâtre s’enrichit de nombreuses influences, écriture de plateau, musique et son, installation, vidéo. Les textes de Julie Pichavant portés sur scène résonnent avec le présent de notre monde, comme avec Les poissons ne posent pas de questions, inspiré de la tragique histoire d’une clandestine ayant trouvé la mort en tentant de traverser la Manche à la nage.

La compagnie s’intéresse aussi aux mythes contemporains comme Marilyn Monroe, et a exploré l’univers de deux cinéastes majeurs, Eisenstein et Fassbinder.

Iceberg ou la lente dérive de nos sociétés

Les préoccupations à l’oeuvre dans le travail artistique de la compagnie rejaillissent naturellement dans les enjeux de transmission auprès des étudiants d’Amphi-Théâtre, avec qui Julie Pichavant travaille comme intervenante depuis 2009.

« Pour Iceberg, nouvelle création de l’association, l’idée est venue, à partir d’un constat de naufrage, de proposer une critique de nos sociétés marchandes avec pour toile de fond les changements climatiques irrémédiables, une humanité à la dérive, fascinante et tragique… Comme un iceberg à la dérive… ».

Iceberg puise dans la mémoire des étudiants : la construction du spectacle passe par un atelier d’écriture qui, selon les cas, se nourrit d’essais sur le plateau ou croise des extraits de textes contemporains. Le théâtre Le Ring, partenaire de longue date de Zart, accueille chaque année au mois de mai les restitutions de l’atelier de création, dont une esquisse sera présentée dés le mois février à l’Espace Job.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.