tempo latino
Banniere Altigone saison 2017-2018
PlacedelaDanse-CDC
pub flash

En avril sur les campus

0
Du au Campus universitaires toulousains

Les campus toulousains proposent des rendez-vous culturels et artistiques à foison. Voilà une petite sélection d’événements à ne pas louper pour ce mois d’avril.

Ce qui m’est dû

THEATRE DE RUE

Jeudi 5 avril, 12h45
Patio du bât. Philippe Malrieu,
UT2J – Entrée libre

Que nous doit-on ? De quoi sommes-nous redevables et à qui ? Avec ce spectacle de rue la Cie Débordante (photo) signe un dialogue chorégraphique et théâtral où mots et gestes portent en un seul mouvement, une prise de conscience, un engagement. Puisant dans les pensées de Naomi Klein, André Gorz, du Comité Invisible, la compagnie témoigne d’une alternative politique. De la ZAD à la COP, ils traversent les territoires du débat et récoltent les discours entendus, de la pharmacienne au Président. Leurs mots et mouvements sont une alchimie rythmée, qui repose sur la connivence. La danse s’oralise, le verbe s’incarne et le spectateur s’identifie.

Le concile d’amour

THEATRE
Mardi 3 et mercredi 4 avril, 20h30
Salle Le CAP, UT3 Paul Sabatier
3 €

L’association étudiante de théâtre GTAIER présente sa version de l’oeuvre d’Oskar Panizza : Le concile d’amour. Une tragédie grotesque et satirique en cinq actes puissamment anticléricale qui met en scène un Dieu le Père sénile, un Diable rusé, un Jésus niais et un Pape catholique obscène. Un travail de longue haleine, qui dure depuis plusieurs mois pour les comédiens de GTAIER. La mise en scène de ce spectacle est signée Xristine Serrano.

L’OSET à Chapou

CONCERT
Mardi 3 avril, 20h
MAC Chapou
Entrée libre

L’une des missions de l’OSET, l’Orchestre Symphonique Étudiant de Toulouse, est de promouvoir la musique classique dans le milieu étudiant et d’animer les campus. C’est avec un programme autour de la musique ancienne (Pergolèse, André Campra…) que l’OSET et son chef d’orchestre Valério Civano investiront la MAC Chapou. Cette soirée s’inscrit dans le cadre des Journées Art et Culture dans l’Enseignement Supérieur (

Hamlet en 30 min

THEATRE
Mercredi 4 avril, 12h30
La Fabrique, UT2J
Entrée libre

Dans cette « tragique comédie de 65 minutes environ », la Cie Bruit qui court, s’amuse avec l’oeuvre sacrée de Shakespeare. Tout en préservant l’essence de la pièce, les quatre comédiens s’accordent à merveille pour réinventer le théâtre dans le théâtre et faire surgir de ce drame une comédie hilare et déjantée. Ça sprinte, ça remue. Il y a des cascades, de l’accordéon et en permanence cette irrévérence joviale et salutaire vis-à-vis du grand William. Une version de Hamlet comme vous ne l’avez jamais vue.

 

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.