banniere festival rue Ramonville
pub flash
Xconfessions banner 1

Avec nos mômes, autrement : Les Daronautes 2/4

0
Du au 17 rue Caraman - Toulouse

Avis aux parents ! Marre de tourner en rond entre quatre murs ? Pas envie non plus de subir la déflagration sonore du Safari Kids (environ équivalente à dix Airbus au décollage) ? Pour vous, on a fouiné et trouvé quatre projets plein d’avenir. Des perles rares, des personnes, des petits lieux qui ne cherchent pas à en mettre plein la vue mais placent l’écoute, la bienveillance et l’accueil au centre de leurs préoccupations, sans manquer de créativité et d’originalité. Que du bonheur en somme. Aujourd’hui coup de projecteur sur Les Daronautes

Qui êtes-vous ?

Thomas Mourot, gérant unique du café Les Daronautes. Je suis arrivé il y a 5 ans à Toulouse après 12 ans à travailler dans la petite enfance.

Le concept ?

Un salon de thé, ouvert du mardi au dimanche avec des tartes, salades, petits plats cuisinés et pâtisseries artisanales. Tout en circuit court, bio et naturel. Ce lieu génère pas mal d’activités sur tout ce qui peut englober les attentes d’un parent : ateliers de bien-être, yoga, sophrologie, méditation ; ateliers créatifs avec de la couture, du DIY ; langage des signes, massages et portage pour les bébés.

Ça s’adresse à qui ?

A tou·te·s, bien que la priorité soit donnée aux parents afin qu’ils puissent rencontrer d’autres parents, échanger, se confier et éviter l’isolement.

Pourquoi un projet tourné vers les parents et leurs enfants ?

Mon expérience m’a montré que très vite, après la maternité, les parents peuvent se sentir isolés. Pendant trois jours, on leur dit beaucoup de choses puis au final, certains, peut-être moins entourés, se retrouvent un peu largués… J’ai voulu être là pour eux.

L’origine du projet ?

On a ouvert le 12 février 2019 mais l’écriture du projet a commencé il y a environ 2 ans. J’ai eu envie de créer ce café dans le but d’être à l’écoute et au service des parents, plus que des enfants.

Ce que vous aimez dans votre métier ?

Avant, j’ai été directeur de crèche à Paris et ce que je voulais dans ma reconversion, c’était ouvrir un espace de discussion accessible autour d’un thé ou d’un café parce que l’approche est toujours plus sympathique quand l’endroit est chaleureux, convivial et cosy.

La suite ?

On n’a pas encore de formule brunch pour le week-end, mais ça va arriver vite !

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.