blagnac-marchenoel-700x156px-flash
thpave-dbt-saison-flash-mega-banniere-700x156px
sorano
ayokah-noel-wax
cdc17
bat-theatre-grand-rond-banniere-1633-700x156
altigone

Odyssud

Plutôt grand public, la programmation de cette grande salle située à Blagnac et accessible par le tramway regorge de spectacles à se mettre sous la dent. Ne pas s’arrêter à l’image un peu «familiale» du lieu, car de nombreuses propositions s’adressent aussi aux jeunes.

En musiques

Odyssud c’est une médiathèque, un atelier multimédia, une salle d’exposition, une ludothèque et une brasserie. Depuis un quart de siècle l’endroit mélange avec bonheur les genres et les disciplines : musique, théâtre, danse, cirque et grands spectacles rythment les saisons avec des valeurs sûres. La maison n’a jamais fait dans la demi-mesure et programme toujours de grands noms avec une régularité qui a fidélisé à la fois les artistes et le public. Musiques anciennes, musiques nouvelles, du monde, comédies musicales, opéra, chansons, jazz, classique, etc. Odyssud explore tous les registres de la planète sonore. La salle s’associe notamment à d’autres lieux (le théâtre Garonne, le Capitole, etc.) à travers le cycle Présences vocales pour promouvoir des compositeurs singuliers ou des formes étranges de musique électro comme cette saison l’univers musical débridé et malicieux de François Sarhan (L’Nfer, un point de détail  mêle musique de chambre, rock, MAO, échantillons de parole…). Cette saison c’est l’occasion d’aller danser sur un grand classique de la musique minimaliste : chorégraphié par Sylvain Groud sur l’enivrante musique de Steve Reich, le spectacle participatif Music for 18 Musicians s’annonce comme un gros délire plutôt original. La prog musique couvre un spectre tellement large qu’il faut explorer le site, de Nathalie Dessay en passant par Stephan Eicher, Dominique A ou Vicente Pradal.

Tous azimuts

Odyssud programme aussi régulièrement des spectacles familiaux qui rassemblent (les spectacles de Shirley et Dino, le Cirque Alfonse, les Franglaises, Splatch, etc.), de l’opéra et des pièces de théâtre qui donnent envie de revoir ses classiques : cette saison, Odyssud accueille une des pièces phares d’Avignon 2015, le Shakespeare mis en scène par Olivier Py Le Roi Lear mais aussi Novecento avec André Dussolier, un Lucrèce Borgia crépusculaire avec Béatrice Dalle ou encore le rigolo Un dîner d’adieu avec Eric Elmosnino et Guillaume de Tonquédec (le monsieur Lepic de Fais pas çi fais pas ça pour ceux qui regardent nos bonnes séries télé made in France). A ne pas rater une superbe version de Peau d’âne mise en scène par Jean-Michel Rabeux : quand le conte retrouve ses vertus initiatiques sans langue de bois, ça rafraîchit et ça dépote ! Un spectacle pour les (grands) enfants qui n’ont plus peur du grand méchant loup. En matière de danse contemporaine, la saison qui s’annonce est également très riche : Now de Carolyn Carlson, la dernière création de la compagnie associée Myriam Naisy, De l’enfer au paradis par la No gravity dance company, Asa Nisi Masa de José Montalvo, etc. Cerise sur le gâteau, l’humour d’Arnaud Tsamere, des jeunes du Woop et d’Alex Lutz. Et aussi du cirque et du jeune public.

4, av du Parc – 31700 Blagnac

www.odyssud.com